Méribel Méribel : Qui d'autre ? Odermatt termine en gigantesque patron !

ats

19.3.2022 - 12:42

Marco Odermatt a conclu comme il se devait son fabuleux hiver. Le Nidwaldien de 24 ans a remporté malgré la fatigue le géant des finales de la Coupe du monde samedi à Méribel, cueillant ainsi sa septième victoire de la saison, la 11e au total.

Marco Odermatt rentre dans la légende
Marco Odermatt rentre dans la légende
KEYSTONE

ats

19.3.2022 - 12:42

Le bilan 2021/22 de Marco Odermatt est tout simplement époustouflant: 16 podiums en 25 départs en Coupe du monde, avec un 8 sur 8 dans sa discipline de prédilection. Il bouclera cet exercice 2021/2022 avec 1639 points à son compteur, soit 65,5 points - légèrement mieux qu'un 3e rang - en moyenne par épreuve courue.

Le prodige de Hergiswil a triomphé à cinq reprises dans sa discipline forte, le géant, obtenant également deux deuxièmes places et un troisième rang. «C'est magnifique d'avoir pu recevoir mon premier Globe», a lâché le champion olympique de la discipline, qui touchera au gros Globe dimanche à l'issue du slalom.

«C'est unique de pouvoir gagner une course puis de recevoir un Globe le même jour», a encore expliqué Marco Odermatt, qui a devancé de 0''49 son dauphin norvégien Lucas Braathen samedi. Pourtant, «nous avons déjà fait la fête jeudi, et je ne sais vraiment pas comment j'ai réussi à me concentrer une dernière fois», a-t-il confessé.

«J'étais tellement fatigué avant le départ de la deuxième manche que je ne me suis presque pas échauffé. Mais en skiant, j'ai constaté que tout se passait encore une fois très bien», a poursuivi Marco Odermatt, qui est le premier skieur à faire le plein de podiums en géant sur une saison depuis Marcel Hirscher en 2017/18.

Meillard soulagé

Swiss-Ski a pu savourer un deuxième podium dans cette course grâce à la 3e place de Loïc Meillard, qui a concédé 0''63 à Marco Odermatt. Le skieur d'Hérémence, 4e après la manche initiale, a ainsi cueilli son deuxième podium de l'hiver après sa 2e place obtenue dans le premier slalom de Garmisch fin février.

«Cela fait plaisir de réussir deux manches pleines», a lâché au micro de la RTS un Loïc Meillard soulagé. «J'étais plus que rapide en début de saison, mais tout ne s'est pas passé comme prévu. J'ai dû me battre tout l'hiver. J'étais perdu en géant à un moment donné», a-t-il avoué.

Murisier 9ème

Troisième après la première manche, Justin Murisier n'a en revanche pas tenu le choc sur le second parcours. Le Bagnard, qui espérait bien s'offrir le deuxième podium de sa carrière, a reculé au 9e rang. Quatrième Helvète engagé dans ce géant, le Grison Gino Caviezel s'est quant à lui classé 5e.

Classement :

  • 1. Marco Odermatt (SUI) 2'10''40.
  • 2. Lucas Braathen (NOR) à 0''49.
  • 3. Loïc Meillard (SUI) à 0''63.
  • 4. Stefan Brennsteiner (AUT) à 0''74.
  • 5. Gino Caviezel (SUI) à 0''88.
  • 6. Alexis Pinturault (FRA) à 0''92.
  • 7. Patrick Feuerstein (AUT) à 1''16.
  • 8. Atle Lie McGrath (NOR) à 1''18.
  • 9. Justin Murisier (SUI) à 1''43.
  • 10. Alexander Steen Olsen (NOR) et Marco Schwarz (AUT) à 1''44.
  • 23 classés.
  • Notamment éliminé en 1re manche : Henrik Kristoffersen (NOR).

ats