Odermatt sur le podium en géant ! Faivre triomphe

ATS

28.2.2021

Marco Odermatt s'est totalement relancé dans la course au Globe de géant. Le Nidwaldien a pris la 2e place du deuxième géant de Bansko, derrière le champion du monde de la discipline Mathieu Faivre. Les Suisses ont réussi un superbe tir grâce aussi à Loïc Meillard (7e), Justin Murisier (8e), Daniele Sette (11e) et Gino Caviezel (12e).

Bouté hors du top 4 pour la première fois de la saison dans la discipline samedi (5e), Marco Odermatt a sorti le grand jeu en deuxième manche pour s'offrir un cinquième podium en huit géants disputés durant cette Coupe du monde 2020/21. Il a échoué à 0''75 d'un impressionnant Mathieu Faivre.

Auteur de Mondiaux décevants, le prodige nidwaldien de 23 ans n'a donc pas tardé à retrouver son meilleur niveau. Auteur du 4e chrono sur le second parcours dimanche, il a progressé de quatre places pour devancer de très peu (0''06) le leader du classement de la discipline Alexis Pinturault (3e).

La lutte pour le Globe de géant s'annonce d'ailleurs somptueuse à deux courses de la fin. Alexis Pinturault (4e samedi après avoir dû composer avec un seul bâton durant une grande partie de la deuxième manche !) compte 25 points d'avance sur Marco Odermatt et 64 sur le Croate Filip Zubcic, victorieux samedi mais seulement 14e dimanche.



Loïc Meillard figure quant à lui en 4e position, mais à plus de 200 longueurs d'Alexis Pinturault. Le Neuchâtelo-Valaisan, 8e samedi, a fait à peine mieux 24 heures plus tard. Le double médaillé de bronze de Cortina pointait au 2e rang après le premier parcours, mais il a signé le 29e et moins bon chrono sur le second tracé.

Justin Murisier a pour sa part conservé la 8e place qui était la sienne après la manche initiale. Le Bagnard, 13e samedi, se hisse ainsi pour la quatrième fois de la saison dans le top 10 d'un géant. Auteur de son premier podium en décembre à Alta Badia (3e), il occupe une superbe 6e place au classement de la discipline.

Daniele Sette a quant à lui réussi une formidable remontée, réalisant le meilleur temps de la seconde manche pour grignoter 12 places. Le Grison signe à 29 ans son premier top 15 à ce niveau. Troisième à Sölden en ouverture de saison, Gino Caviezel se contente par ailleurs d'un 12e rang sans relief.

Retour à la page d'accueilRetour au sport