Saut à ski : l'équipe de Norvège devient unisexe

ATS

10.5.2021

ATS

10.5.2021

La Norvège, grande nation du saut à ski, a annoncé la fusion de ses équipes nationales masculine et féminine au sein d'une équipe unisexe. C'est une avancée pour l'égalité des sexes dans une discipline qui reste discriminatoire.

Maren Lundby milite depuis des années pour l'égalité des sexes dans son sport.
Keystone

Cette nouvelle équipe nationale mixte sera plus resserrée avec 12 athlètes, sept hommes et cinq femmes. Elle réunira notamment les stars masculines Halvor Egner Granerud et Robert Johansson et féminines Maren Lundby et Silje Opseth. Avant le début de saison, ces athlètes s'entraînent et se préparent généralement ensemble, sans distinction de sexe.

"L'idée derrière cela est de mettre en évidence comment on travaille et comment on a décroché les résultats qu'on a eus ces derniers temps ensemble dans une communauté où garçons et filles se sont presque toujours entraînés ensemble", a déclaré le directeur sportif de la sélection, Clas Brede Brathen. L'initiative a été applaudie sur les réseaux sociaux qui y voient une avancée en matière de parité, même si femmes et hommes continueront de concourir dans des catégories distinctes.

Signe que du chemin reste à parcourir, la Fédération internationale (FIS) prive toujours les femmes de participer à des épreuves de vol à ski (spécialité disputée sur des tremplins plus longs), au grand regret d'athlètes, comme Maren Lundby, qui militent en ce sens depuis des années.