Shiffrin : "La sensation que j'avais juste assez d'air pour vivre"

blue NL

26.10.2020 - 16:42

Absente de la Coupe du monde de ski alpin depuis le décès de son père en février dernier, Mikaela Shiffrin s'est longuement confiée sur son avenir et sur son année compliquée lors d'un live Instagram.

Mikaela Shiffrin a vécu une fin de saison 2019/2020 pour le moins compliquée.
Getty

Mikaela Shiffrin s'est longuement confiée dans une interview accordée à la chaîne des Jeux olympiques. La skieuse américaine a notamment évoqué la suite de sa carrière, mais est également revenue sur l'année compliquée qu'elle venait de traverser.

Après le décès de sa grand-mère l'an dernier, la championne de 25 ans a dû faire face à la disparition tragique de son père Jeff - à l'âge de 65 ans - en février dernier. Endeuillée et très impactée par cette perte, elle n'est plus réapparue sur le Cirque blanc en compétition depuis.

Une période compliquée durant laquelle le coronavirus s'est aussi invité et que la triple gagnante du gros Globe de cristal (entre 2017 et 2019) a eue de la peine à gérer. "Ce sont des vagues qui se sont abattues sur moi et ma famille. J'avais la sensation que j'avais juste assez d'air pour vivre. Mais pas assez d'air pour vraiment respirer", a-t-elle alors déclaré lors d'un live Instagram avec la journaliste Ashlee Tulloch.

Toutefois, Shiffrin ne souhaite pas s'apitoyer sur son sort, consciente que certaines personnes sont dans une situation moins privilégiée qu'elle en ce moment. "Mais j'ai souvent du mal à me lever le matin. Je préfère souvent rester au lit", a-t-elle néanmoins avoué.

Après la mort de son père et face à sa détresse, plusieurs médias avaient spéculé sur une fin de carrière pour la reine du ski alpin féminin. Début octobre, la spécialiste des épreuves techniques avait reconnu qu'elle avait en effet songé à tout arrêter. Mais aujourd'hui, elle se réjouit de retrouver la piste.



"Je ne veux pas mettre fin à ma carrière à cause d'une tragédie familiale. Je veux être bientôt de retour dans le portillon de départ, pour profiter du ski", a expliqué la double championne olympique (en slalom en 2014 et en géant en 2018). Avant d'ajouter : "À l'époque, le ski était tout ce qu'il y avait pour moi. Mais depuis cet été, je sais qu'il y a beaucoup plus que cela."

Absente lors de l'ouverture de la saison à Sölden en raison d'une blessure au dos, la native de Vail (dans le Colorado) devrait également faire l'impasse sur le géant parallèle à Lech/Zürs (en Autriche) mi-novembre. "Je fais de la physiothérapie et de la rééducation. Mon dos est en train de guérir et j'espère revenir pour les courses de Levi (en Finlande)", a-t-elle révélé dans ce même entretien.

Pour rappel, deux slaloms seront à l'ordre du jour en Laponie les 21 et 22 novembre prochains. Reste à savoir dans quelle forme physique et mentale Mikaela Shiffrin effectuera son retour en Coupe du monde...

Retour à la page d'accueilRetour au sport