Ski alpin : une réorganisation fatale au combiné

ATS

2.10.2020 - 23:07

La FIS a dévoilé le calendrier de la Coupe du monde de ski alpin modifié en raison de la pandémie de COVID-19. 

Henrik Kristoffersen ne se rendra pas à Levi cette saison.
Keystone

«Afin de limiter les interactions autant que possible, plusieurs compétitions ont été séparées pour proposer des courses exclusivement féminines ou masculines, les épreuves techniques ont été également séparées de la vitesse lorsque c'était possible», note la FIS.

Les hommes sont ainsi privés de l'étape de Levi (Finlande) en novembre, mais ils disputeront deux géants à Val d'Isère les 5 et 6 décembre, à Adelboden les 8 et 9 janvier, et à Bansko (Bulgarie) les 27 et 28 février, ou encore deux descentes à Wengen les 15 et 16 janvier.

Les femmes disputeront deux slaloms à Levi les 21 et 22 novembre, deux Super-G à St-Moritz les 5 et 6 décembre, et deux géants à Courchevel les 13 et 13 décembre.

Une descente et un Super-G dames sont maintenus les 27 et 28 février à Yanqing en Chine afin de servir de test-event avant les Jeux olympiques de Pékin prévus en 2022.

Le combiné alpin disparaît

Principale «victime» du nouveau calendrier, le combiné alpin disparaît de la Coupe du monde et ne sera proposé qu'aux Mondiaux de Cortina d'Ampezzo, du 8 au 21 février en Italie.

Malgré la volonté de séparer les sexes ou les disciplines, les dates majeures du calendrier n'ont pas eu à subir trop de changement: Kitzbühel conserve ainsi une descente, un Super-G et un slalom masculins en janvier, alors que Wengen garde un slalom en plus d'avoir deux descentes.

Et le calendrier propose toujours trois week-ends communs aux hommes et aux femmes (contre quatre l'hiver dernier), dont l'ouverture de la saison les 17 et 18 octobre à Sölden, avec des géants femmes puis hommes, et les finales de Lenzerheide du 17 au 21 mars.

Retour à la page d'accueilRetour au sport