Un point idéal à deux mois des JO

hle, ats

9.12.2021 - 11:47

L'élite mondiale des fondeurs a rendez-vous ce week-end pour la 48e fois à Davos, où quatre courses de la Coupe du monde auront lieu. Côté suisse, les regards seront tournés vers les sprints en skating ainsi que la performance de Dario Cologna sur 15 km.

hle, ats

9.12.2021 - 11:47

Dario Cologna (ici à l'entraînement à Davos) a terminé 24e du 15 km classique de Kuusamo
Meilleur fondeur de Suisse, Dario Cologna sera présent à Davos. Un bon test en vue des JO 2022.
KEYSTONE/MICHAEL BUHOLZER

Pour Cologna, le plus grand fondeur suisse de tous les temps, Laurien van der Graaff, deuxième des Mondiaux au sprint par équipes et lauréate en Coupe du monde, ainsi que le spécialiste de sprint Jovian Hediger, il s'agit de leur dernière apparition à Davos. Ils ont tous annoncé leur retrait de la compétition à la fin de la saison.

Le trio ne s'est pas lancé de manière grisante cet hiver: Hediger a décroché un quart de finale à Kuusamo (14e/style classique), Laurien van der Graaff a passé le cut à Lillehammer (19e/libre) et Cologna n'a obtenu qu'une 24e place lors de son unique course à Kuusamo sur le 15 km classique.

Bon repère pour les JO

Les meilleurs résultats helvétiques sont le fait de Nadine Fähndrich. La Lucernoise s'était classée 4e l'an dernier à Davos en sprint. Elle aura son mot à dire pour une place sur le podium. Ses résultats de Kuusamo (12e) et Lillehammer (7e) lui ont donné confiance.

Les performances de Davos constitueront un excellent repère à deux mois des Jeux olympiques de Pékin. Les pistes olympiques sont également situées à 1600 m au-dessus de la mer et de nombreux fondeurs des meilleures nations sont là pour se battre à la conquête d'un ticket olympique.

A côté de l'élite mondiale et de la relève suisse, des nations exotiques seront présentes dans les Grisons en raison des qualifications olympiques. Ainsi des fondeurs et des fondeuses du Chili, de Mongolie, de Thaïlande et de Macédoine du Nord sont inscrits. De surcroît, l'annulation de l'Universiade d'hiver a provoqué un certain report d'inscriptions sur les épreuves de Davos. Avec 40 nations au départ, on est largement au-dessus de la moyenne.

hle, ats