La Suisse démarre en fanfare

ats

2.11.2021 - 21:14

ats

2.11.2021 - 21:14

Le tournoi final de la Billie Jean King Cup n'aurait pas pu mieux démarrer pour l'équipe de Suisse. La sélection du capitaine Heinz Günthardt a battu l'Allemagne 3-0.

Viktorija Golubic (WTA 45) a placé la Suisse sur les bons rails en dominant Andrea Petkovic (WTA 76) 6-4 7-5 dans le premier match de la soirée. Belinda Bencic (WTA 17) a réglé l'affaire avant même le double en s'imposant 5-7 6-2 6-2 devant Angelique Kerber (WTA 9) dans le duel des nos 1.

Un quart de finale face aux Tchèques

Les Suissesses disputeront donc jeudi dès 17h un véritable quart de finale face à la République tchèque. Le pays-hôte compte dans ses rangs la championne de Roland-Garros Barbora Krejcikova (WTA 3), qui a conquis cet été le titre olympique en double au côté de Katerina Siniakova après une finale gagnée face à la paire Bencic/Golubic.

Seul le vainqueur de ce groupe D poursuivra son aventure dans l'O2 Arena de Prague. Il affrontera vendredi en demi-finale le gagnant d'une poule B qui comprend l'Australie, la Belgique et le Bélarus, soit trois équipes n'alignant aucune joueuse figurant parmi les 40 premières du classement WTA.

Montée en puissance

Belinda Bencic abordera cette rencontre en ayant fait le plein de confiance mardi soir pour son premier match depuis sa blessure au genou droit - et son abandon - du 1er octobre à Chicago. La championne olympique de simple avait pourtant tout à craindre d'Angelique Kerber, qui a battu Barbora Krejcikova lundi soir.

La St-Galloise s'est rapidement rassurée sur l'état de son genou. Et elle a parfaitement digéré la perte du premier set, dans lequel elle a manqué trois balles de break à 5-5, dominant nettement les débats dans les deux dernières manches face à une Angelique Kerber touchée sur le plan physique en fin de partie.

Golubic solide

Titularisée au détriment de la gauchère Jil Teichmann (WTA 39), Viktorija Golubic avait pleinement justifié la confiance du capitaine Heinz Günthardt. Toujours à l'aise dans cette compétition, la Zurichoise de 28 ans a pris un départ canon pour place très vite Andrea Petkovic sous pression, menant 4-0 après 12' de jeu seulement.



Viktorija Golubic est forcément descendue de son nuage, Andrea Petkovic élevant aussi son niveau de jeu. Mais la quart de finaliste de Wimbledon a bien mieux géré les points importants. Elle a ainsi écarté huit des neuf balles de break auxquelles elle a fait face, effaçant surtout trois balles d'égalisation à un set partout à 4-5.

ats