"Détestable" - Ça chauffe encore entre Becker et Kyrgios !

blue NL

25.9.2020 - 10:08

Boris Becker et Nick Kyrgios ont une nouvelle fois eu un échange houleux sur les réseaux sociaux ces derniers jours.

Les critiques par médias interposés fusent entre Boris Becker et Nick Kyrgios.
Keystone

Certains duels se déroulent sur un court de tennis, d'autres en dehors. Celui entre Boris Becker et Nick Kyrgios fait partie de la seconde catégorie et a connu un nouveau chapitre cette semaine.

Les deux hommes ont, en effet, eu un nouvel échange houleux ces derniers jours sur les réseaux sociaux. Et cette fois-ci, tout est parti d'une banale photo postée par l'Australien de 25 ans sur Instagram, accompagnée de la légende "different breed" (littéralement : "une race différente").

Une publication face à laquelle l'Allemand de 52 ans n'a pas pu s'empêcher d'y mettre son grain de sel. "Dans tes rêves", a alors simplement répondu l'ancien numéro un mondial.

Voir cette publication sur Instagram

Different breed.

Une publication partagée par Nick Kyrgios (@k1ngkyrg1os) le

Visiblement agacé par ce commentaire osé, Kyrgios est monté dans les tours et a rétorqué à sa manière. "Boris Becker, détestable comme une petite groupie. Persistant autour comme une mauvaise odeur, espérant peut-être avoir plus de 'likes' et d'abonnés. Malheureusement, il ne sera jamais aussi influent", a-t-il alors fustigé.

Loin d'être rassasié, le natif de Canberra s'est ensuite fait l'auteur d'une nouvelle "attaque" à l'encontre du vainqueur de six titres en Grand Chelem sur son compte Twitter. "Il (ndlr: Boris Becker) est passé de l'envie de me coacher, évidemment pour son besoin désespéré d'un chèque de paie, à la haine de mon Instagram. Le monde dans lequel nous vivons est étrange", a-t-il lâché.

Pour rappel, Boris Becker et Nick Kyrgios s'étaient déjà allumés sur le toile en juin dernier. Le premier cité avait notamment traité le second de "balance", alors que ce dernier avait rétorqué en insultant l'autre de "tronche de cake".

Jusqu'où ira cette petite guéguerre entre "Boum-Boum Becker" et l'enfant terrible du circuit ATP ? 



Retour à la page d'accueilRetour au sport