Djokovic et Thiem prennent la porte

ATS

22.1.2018 - 14:55

L'Open d'Australie 2017 était "vintage", l'édition 2018 sera-t-elle "fresh" ? Après les qualifications plus qu'inattendues pour les quarts de finale de Hyeon Chung et de Tennys Sandgren, au détriment de Novak Djokovic et Dominic Thiem (!), la question mérite d'être posée.

Bien sûr, tant Roger Federer et Rafael Nadal, qui avaient relancé leur légendaire rivalité sportive en "ressuscitant" l'an dernier à Melbourne, sont toujours en lice. Et leur énième affrontement en finale paraît être programmé. Mais, tout sauf habitués à la lumière, Chung et Sandgren (le tombeur de Stan Wawrinka au 2e tour), ont bien droit à leur moment de gloire.

Le Sud-Coréen, 21 ans et 58e à l'ATP, a sorti Novak Djokovic 7-6 (7/4) 7-5 7-6 (7/3) au terme d'un excellent match. Le Serbe, sextuple champion de l'été austral, n'a lui en revanche pas été au niveau. Il faut dire que l'ancien no 1 mondial faisant à Melbourne son retour à la compétition après six mois d'absence et, à l'instar de Wawrinka, il n'était pas tout à fait prêt.

"Je ne me sentais pas très bien, malheureusement, a-t-il reconnu après la partie. Ca a commencé à faire mal à la fin du premier set et il a fallu que je supporte la douleur jusqu'au bout. C'est frustrant, bien sûr, quand on a eu autant de temps pour guérir complètement."

Chung, reconnaissable à ses imposantes lunettes blanches, a offert au public quelques coups magnifiques, notamment un passing désespéré pour mener 5-3 dans le tie-break de la dernière manche. Interrogé sur le court par Jim Courrier, notamment au sujet de sa grande souplesse faisant penser à celle de... Djokovic, l'inattendu quart-de-finaliste a simplement rétorqué: "Quand j'étais plus jeune, j'essayais de copier Novak, qui était mon idole."

Chung, par sa vitesse et son jeu défensif est à n'en pas douter un client. Frais, qui plus est. "Si j'avais perdu la troisième manche, ça n'aurait pas été grave car j'aurais pu encore jouer deux heures de plus. Je suis plus jeune que Nole...", a assuré le récent vainqueur du Masters Next Gen, où il avait conquis son premier titre en dominant notamment Denis Shapovalov, Andrey Rublev et Daniil Medvedev.

Tennys Sandgren (ATP 97) a quelques printemps de plus au compteur (26 ans) mais a également fait preuve d'une belle énergie depuis le début du tournoi. Après Wawrinka, l'Américain s'est offert 6-2 4-6 7-6 (7/4) 6-7 (7/9) 6-3, au bout de près de quatre heures de lutte, un deuxième membre du top 10 à Melbourne en la personne de Dominic Thiem.

Nul doute que son match contre Chung, mercredi très probablement dans la journée en Australie, va attirer les curieux. "Félicitations à Chung, a conclu Djokovic. Il a réussi des passing-shots incroyables lorsqu'il était en difficulté. Du fond du court, c'était un mur."

Retour à la page d'accueil

ATS