Wimbledon Alerte pour Novak Djokovic, chahuté par le 277e mondial

AFP

4.7.2024 - 18:13

Novak Djokovic (ATP 2) n'a pas eu la vie facile au deuxième tour de Wimbledon. Le Serbe a laborieusement battu l'Ecossais Jacob Fearnley (ATP 277) en quatre sets, 6-3 6-4 5-7 7-5.

4.7.2024 - 18:13

En seizième de finale, le vétéran serbe serbe (37 ans) affrontera l'Argentin Tomas Martin Etcheverry (ATP 31) ou l'Australien Alexei Popyrin (ATP 47). Il voudra continuer son parcours et continuer d'espérer pouvoir décrocher un huitième titre sur le gazon londonien.

Après deux premiers sets peut-être un peu trop tranquilles, Djokovic, qui porte toujours une genouillère grise parce qu'il n'a pas trouvé plus clair pour se conformer à la politique du blanc imposée par le All England Club, a perdu le cours du match et de son jeu.

Il a ainsi concédé deux fois son service et perdu le set, avant d'arracher la quatrième manche a priori sans éprouver de gêne physique majeure, un mois après sa blessure au genou droit à Roland-Garros.

«Il m'a fait travailler», a déclaré Djokovic au sujet de son adversaire, qui disputait son premier tournoi du Grand Chelem. «J'ai eu un peu de chance au quatrième set. Ce match aurait sans doute mérité de se jouer en cinq manches», a encore dit le Serbe, qui a espéré mieux jouer au prochain tour.

Hurkacz tombe, Fils passe

Arthur Fils a bénéficié de l'abandon de Hubert Hurkacz (ATP 7), demi-finaliste en 2021, pour atteindre pour la première fois le troisième tour d'un Majeur. Mais le Français avait déjà fait quasiment tout le travail puisque le Polonais s'est blessé en toute fin de rencontre et qu'il a abandonné avant de jouer la seconde balle de match en faveur du Français qui menait 7-6 (7/2) 6-4 2-6 6-6 (9/8).

Sur un échange spectaculaire qu'il a remporté, Hurkacz - qui restera comme le joueur qui a battu Roger Federer pour son dernier match de simple, en quarts à Wimbledon en 2021 - s'est blessé au genou droit : après un énième plongeon, il s'est vite relevé et, sur le pas qui a suivi, a priori anodin, il s'est écroulé.

Massé, bandé, il est revenu jouer la balle de set en sa faveur (8/7 dans le tie break, service Fils). Mais trop handicapé, il a perdu deux points avant de jeter l'éponge à 9/8 en faveur du Français.

Jabeur passe, pas Pegula

Double finaliste sortante, la Tunisienne Ons Jabeur (WTA 10) n'a pas éprouvé de grandes difficultés pour écarter l'Américaine Robin Montgomery (WTA 161) 6-1 7-5. Elle affrontera au tour suivant l'Ukrainienne Elina Svitolina (WTA 21), demi-finaliste l'an dernier.

Au contraire, Jessica Pegula (WTA 5) n'a pas réussi à renverser la vapeur face à la Chinoise Wang Xinyu (WTA 42). L'Américaine s'est inclinée 6-4 6-7 (7/9) 6-1.

AFP