Djokovic en finale après un duel épique contre Zverev

ATS

11.9.2021 - 05:20

ATS

11.9.2021 - 05:20

Novak Djokovic (no 1) jouera sa quatrième finale de Grand Chelem de l'année dimanche à l'US Open.

Sacré à Melbourne, Roland-Garros et Wimbledon, le Serbe s'est imposé 4-6 6-2 6-4 4-6 6-2 en 3h33' devant Alexander Zverev (no 4) pour se retrouver à un succès du Grand Chelem calendaire.

Le seul joueur susceptible désormais de le priver de ce sacre historique, qui lui permettrait de dépasser Roger Federer et Rafael Nadal avec un 21e trophée majeur, est Daniil Medvedev (no 2). Novak Djokovic mène 5-3 dans son face-à-face avec le Russe, qu'il avait dominé 7-5 6-2 6-2 en finale de l'Open d'Australie en février.

Daniil Medvedev abordera ce choc en pleine possession de ses moyens après n'avoir perdu qu'un seul set dans ses six premiers matches. Sous pression depuis qu'il a posé ses valises à New York, Novak Djokovic en a déjà égaré six, ne s'imposant qu'une seule fois en trois sets. Mais il est prêt à écrire l'histoire.



«Comme s'il s'agissait du dernier»

«Je vais y mettre toute mon âme. Je vais disputer ce match comme s'il s'agissait du dernier de ma carrière», a lâché à propos du match le plus important de sa carrière Novak Djokovic, qui a par ailleurs égalé un nouveau record de Roger Federer en atteignant pour la 31e fois la finale dans un tournoi majeur.

«Ce sont les moments pour lesquels nous vivons. C'est le genre d'occasion unique dont nous rêvons lorsque nous recherchons une motivation», a lâché Nole, qui peut devenir le troisième joueur de l'histoire à s'adjuger les quatre trophées majeurs durant la même année après Donald Budge (1938) et Rod Laver (1962, 1969).

Zverev à la hauteur

Alexander Zverev, qui avait privé le Serbe d'un «Golden Slam» en le battant en demi-finale du tournoi olympique, n'est cette fois-ci pas parvenu à stopper la marche en avant du Serbe. L'Allemand a trouvé les ressources pour recoller à deux sets partout mais il n'a rien pu faire dans la cinquième manche, perdant les cinq premiers jeux.

Vainqueur de ses 16 matches précédents après avoir été sacré aux JO de Tokyo puis dans le Masters 1000 de Cincinnati, Alexander Zverev n'a pas grand-chose à se reprocher. Le Hambourgeois a armé 8 coups gagnants de plus (49 contre 41) que son adversaire, lequel n'a commis qu'une faute directe de moins (49 contre 50).

Un troisième set crucial

Novak Djokovic, qui a remporté au final 7 points de plus que l'Allemand (140-133, 29-19 dans la manche décisive), a forcé la décision en empochant un troisième set crucial. Contraint de sauver des balles de break dans les premier et cinquième jeux, il a attendu le dernier jeu pour se procurer des opportunités à la relance.

Le Serbe de 34 ans a alors su saisir sa troisième chance pour virer en tête et prendre un ascendant psychologique certain. Il n'a pas pu conclure en quatre sets mais a pris Alexander Zverev à la gorge d'entrée dans la manche décisive, remportant 20 des 25 premiers points pour s'éviter toute mauvaise surprise.

ATS