ATP Tokyo et Pékin

Les surprises Medvedev et Basilashvili

ATS

7.10.2018

Daniil Medvedev a battu le Japonais Kei Nishikori en finale du tournoi de Toyko, alors que Nikoloz Basilashvili a créé la surprise en remportant le tournoi de Pékin face à Juan Martin Del Potro.

Daniil Medvedev s'est offert son premier grand titre au tournoi de Tokyo.
Daniil Medvedev s'est offert son premier grand titre au tournoi de Tokyo.
Keystone

Le Russe Daniil Medvedev, 32e joueur mondial, s'est offert son premier grand titre au tournoi de Tokyo. Il a battu le Japonais Kei Nishikori (ATP 12) 6-2 6-4 en un peu plus d'une heure.

Le jeune (22 ans) Russe a soulevé le troisième trophée de sa carrière - le premier dans une catégorie de tournoi aussi importante -, après Winston-Salem et Sydney plus tôt cette année. Il avait atteint une autre finale à Chennai en 2017.

Issu des qualifications, Medvedev n'a pas perdu le moindre set dans le tableau final, écartant entre autres le 14e mondial Diego Schwartzman, le finaliste de Wimbledon 2016 Milos Raonic ainsi que le talentueux Canadien Denis Shapovalov (31e) au cours de la semaine.

Il sera lundi aux portes du top 20 (22e), le meilleur classement de sa carrière, et occupera la place de numéro un russe devant l'autre espoir du tennis local, Karen Kachanov, actuellement 24e à 22 ans lui aussi.

Medvedev va mettre le cap sur Shanghaï pour le Masters 1000 où il va devoir en découdre avec le Chinois Ze Zhang avant, peut-être, d'affronter Roger Federer au 2e tour.

Basilashvili sacré à Pékin

Au tournoi de Pékin, le Géorgien Nikoloz Basilashvili a créé la surprise en dominant en finale l'Argentin Juan Martin Del Potro (4e mondial), finaliste de l'US Open, visiblement diminué physiquement.

Vainqueur 6-4 6-4, Basilashvili, 34e mondial, a remporté à 26 ans le second titre de sa carrière après celui glané fin juillet à Hambourg, tournoi de catégorie Masters 500 comme Pékin.

Face au Géorgien, Del Potro était loin de son meilleur niveau, affaibli par une grippe ou un rhume qu'il traine depuis plusieurs jours dans la capitale chinoise.

"J'ai fait tout ce que j'ai pu pour être mieux en finale mais je n'ai pas eu assez de temps pour être à 100%", a regretté le joueur de 30 ans. "Je n'ai pas été capable de jouer avec ce feu que j'ai dans tous mes matches", a ajouté Del Potro, reconnaissant tout de même que Basilashvili avait "joué de manière incroyable".

"Comme vous avez pu le constater, mon jeu aujourd'hui n'était pas aussi bon que lors des derniers matches du tournoi. J'ai eu des problèmes ces trois derniers jours et ça a quelque peu affecté mon jeu".

Battu par Djokovic en finale de l'US Open le mois dernier, Del Potro connait l'une des meilleures saisons de sa carrière, souvent interrompue par des blessures. L'Argentin va devoir désormais vite récupérer s'il veut faire un résultat au Masters 1000 de Shanghai cette semaine (7-14 octobre).

Retour à la page d'accueil