Tennis

Plus de «Mademoiselle» ni de «Madame» à Wimbledon

AFP

26.5.2022

Les organisateurs de Wimbledon ont décidé ne plus utiliser les qualificatifs «Mademoiselle» et «Madame» au palmarès du tournoi de tennis, a indiqué la presse britannique jeudi.

L'Australienne Ashleigh Barty est la tenante du titre à Wimbledon.
KEYSTONE

AFP

26.5.2022

Le All England Lawn Tennis Club utilisait encore ces qualificatifs devant le nom des championnes femmes mais ne le faisait pas pour les hommes.

L'an dernier, la gagnante du tournoi, l'Australienne Ashleigh Barty était identifiée sous le nom de «Mademoiselle A. Barty» alors que le vainqueur l'était sous le nom de N. (pour Novak) Djokovic.

Selon le Times, les organisateurs du célèbre tournoi avaient déjà décidé en 2019 de ne plus annoncer le nom des joueuses précédé des titres de civilité et ont pris la décision de le faire aussi pour le palmarès.

Ils ont également choisi de ne plus utiliser le nom de mariage pour les championnes ayant gagné à Wimbledon. Ainsi, l'Américaine Chris Evert était appelée par ce nom pour sa victoire en 1976 mais figurait au palmarès pour celle de 1981 sous celui de «Madame J. M. Lloyd», après son mariage en 1979 avec le joueur de tennis britannique John Lloyd. Elle apparait dorénavant au palmarès pour cette année-là sous le nom de C. Evert Lloyd.

Novak Djokovic avait regretté en 2019 l'abandon des titres de civilité en déclarant qu'il trouvait «cette tradition très exceptionnelle et très spéciale. Je pense que c'était bien», avait-il confié.