Rafael Nadal «Que les gens ne soient pas surpris, tout cela est bien loin»

ATS

19.9.2023 - 07:04

Rafael Nadal a réaffirmé lundi que 2024 serait «peut-être» l'année de sa retraite. L'Espagnol de 37 ans n'a pas joué depuis huit mois après avoir subi deux opérations pour sa blessure à la hanche.

Nadal a confirmé que 2024 devrait être sa dernière saison.
Nadal a confirmé que 2024 devrait être sa dernière saison.
KEYSTONE

ATS

19.9.2023 - 07:04

«J'ai dit qu'il était possible que 2024 soit ma dernière année, je le maintiens, mais je ne peux pas le confirmer à 100% parce que je ne le sais pas», a déclaré Rafael Nadal dans une interview à la chaîne Movistar+, affirmant être «impatient de jouer à nouveau et d'être à nouveau compétitif».

«Mais l'idée n'est pas de revenir pour gagner Roland Garros ou l'Open d'Australie. Que les gens ne soient pas surpris, tout cela est bien loin, je suis conscient des difficultés que je rencontre», a poursuivi l'Espagnol, 22 titres du Grand Chelem au compteur, évoquant son «âge» et ses «problèmes physiques».

Le 18 mai dernier, Rafael Nadal avait déclaré forfait pour Roland Garros, tournoi qu'il a remporté à quatorze reprises, à cause d'une blessure à la hanche gauche contractée à l'Open d'Australie en janvier. A cette occasion, il avait déjà annoncé que «l'année prochaine» serait «sans doute la dernière» de sa carrière.

Lundi, il a par ailleurs révélé avoir été opéré au psoas et à la hanche il y a quelques mois. «Est-ce que j'aurais aimé être le joueur de tennis avec le plus grand nombre de titres du Grand Chelem? Sans aucun doute (...) mais cela ne me frustre pas», a-t-il aussi affirmé.

Pas une obsession

Revenant sur la lutte avec Novak Djokovic (24 trophées majeurs) pour devenir le joueur le plus titré en Grands Chelem, il assure ne pas en faire «une obsession». «Je pense que Novak vit cela d'une manière plus intense que je ne le fais», a t-il poursuivi, estimant que la «frustration» de ne pas y parvenir aurait été plus grande pour le Serbe.

Evoquant enfin Carlos Alcaraz, présenté par beaucoup comme son héritier, Rafael Nadal a jugé qu'il avait «le potentiel pour tout». Mais «si je devais lui dire quelque chose, ce serait de continuer à s'améliorer», a t-il conclu.

ATS