Roland-Garros : Krejcikova lésée mais victorieuse d'un duel épique

ATS

10.6.2021

ATS

10.6.2021

Barbora Krejcikova (WTA 33) affrontera Anastasia Pavlyuchenkova (WTA 32) en finale de Roland-Garros samedi. Jeudi en demi-finales, la Tchèque a écarté en trois sets (7-5 4-6 9-7) la Grecque Maria Sakkari (WTA 18), qui a pourtant bénéficié d'une balle de match.

Krejcikova nach Krimi-Sieg im Final gegen Pavlyuchenkova

Krejcikova nach Krimi-Sieg im Final gegen Pavlyuchenkova

Die ungesetzte Tschechin Barbora Krejcikova steht beim French Open im Final. Sie bezwingt die Griechin Maria Sakkari in einer Nervenschlacht mit 7:5, 4:6, 9:7 und spielt gegen Anastasia Pavlyuchenkova am Samstag um den Titel.

10.06.2021

La finale du simple dames des Internationaux de France opposera ce samedi Barbora Krejcikova (WTA 33) à Anastasia Pavlyuchenkova (no 31). La Tchèque a dû écarter une balle de match pour jouer cette finale.

Menée 5-3 dans la troisième manche par Maria Sakkari (no 17), Barbora Krejcikova a écarté cette balle de match avec une rare autorité. Bien terne jusqu'à cet instant, cette demi-finale devait basculer dans l'irrationnel.



La Tchèque s'est finalement imposée 7-5 4-6 9-7 après 3h18' de jeu sur sa... cinquième balle de match. Elle avait galvaudé les trois premières à 7-6 à la relance. Sur la quatrième, elle était victime d'une erreur d'arbitrage avec un "overule" de l'arbitre sur une balle jugée out dans un premier temps. L'oeil du faucon, qui n'est pas utilisé sur terre battue, devait révéler que cette balle avait bien franchi les limites du court.

Après avoir sauvé une balle de 8-8, Barbora Krejcikova pouvait enfin conclure. La morale était sauve. On n'était pas passé loin de la plus grande injustice de l'histoire du tennis. Roland-Garros n'aurait pas pu se permettre de présenter samedi une finaliste qui n'avait rien à faire sur le court...

Titrée à Strasnourg juste avant les trois coups de ce Roland-Garros, Barbora Krejcikova reste désormais sur une série de onze victoires de rang. L'ancienne no 1 en double espère aligner un succès de plus samedi face à Anstasia Pavlyuchenkova qu'elle n'a encore jamais rencontrée pour offrir au tennis tchèque un premier titre à Paris quarante ans après le sacre de Hana Mandlikova.