Tennis : entrée en matière renversante de Belinda Bencic

ATS

29.9.2021

ATS

29.9.2021

Belinda Bencic (WTA 12) a dû s'employer pour passer le cap du 2e tour du tournoi de Chicago. La St-Galloise a battu l'Australienne Maddison Inglis (WTA 130) 5-7 6-1 6-0. Jil Teichmann (WTA 38) s'est, elle aussi, qualifiée pour les huitièmes de finale.

Belinda Bencic le diesel. Bien partie, puis malmenée dans la première manche, la championne olympique a administré une véritable correction à son adversaire. Comme si la Saint-Galloise avait été vexée d'avoir perdu le set initial alors qu'elle menait 4-2. Il faut dire que Bencic a de quoi être un brin en colère avec son service, elle qui a aligné neuf doubles fautes sur les deux premières manches.

Par chance, Maddison Inglis n'a pas su profiter de ces cadeaux. Et pourtant le seul jeu remporté par l'Australienne lors du deuxième set fut un break à 3-0 pour Bencic. Mais après cette alerte, la championne olympique est passée en mode rouleau compresseur en devant toujours sauver çà et là quelques balles de break. Mais avec neuf jeux gagnés de rang, elle a bouclé cette partie de la meilleure des manières en 2h13.

En huitièmes de finale, elle affrontera la Tchèque Tereza Martincova (WTA 53) qui a écarté la Slovène Tamara Zidansek (WTA 33) 6-2 7-5. Elle mène 2-0 contre la Tchèque et n'a jamais perdu un set, mais les matches remontent à 2017 et 2018.

Teichmann passe aussi avec autorité

Jil Teichmann (WTA 38) a elle aussi validé son ticket pour les huitièmes de finale. La Seelandaise a dominé la Polonaise Magda Linette (WTA 54) 6-2 6-4. Contrairement à sa compatriote, Teichmann a très bien servi avec 5 aces et une seule double faute.

Linette n'a ainsi jamais pu ravir l'engagement de la Biennoise. Elle n'a réussi à se procurer qu'une balle de break à 5-3 en faveur de Teichmann qui a conclu sur sa troisième balle de match après en avoir galvaudé deux sur service adverse.

Au prochain tour, Teichmann croisera le fer avec la Tchèque Marketa Vondrousova (WTA 41) qui a pris le meilleur sur la Russe Anastasia Pavlyuchenkova (WTA 13). La vice-championne olympique s'est imposée 6-3 6-2.