US Open

US Open: Serena Williams toujours en vie

ATS

9.9.2020 - 21:02

Serena Williams ne lâche toujours rien ! A nouveau poussée dans ses derniers retranchements, l’Américaine verra une fois de plus les demi-finales de l’US Open.

Williams zieht in den Halbfinal ein

Williams zieht in den Halbfinal ein

Serena Williams bleibt am US Open auf Kurs. Mit einem hart erkämpften 4:6, 6:3, 6:2-Sieg gegen die überraschende Bulgarin Tsvetana Pironkova zieht die bald 39-Jährige in die Halbfinals ein.

09.09.2020

A la recherche d’un 24e titre du Grand Chelem pour égaler le record de Margaret Court, Serena Williams a livré vraiment une performance de choix pour éliminer Tsvetana Pironkova dans le premier quart de finale en Grand Chelem de l’ère Open qui opposait deux mères de famille. Elle s’est imposée 4-6 6-3 6-2 après 2h11’ de match pour rencontrer jeudi en night session la Bélarusse Victoria Azarenka, une autre maman, qui a écrasé la Belge Elise Mertens... 6-1 6-0.

Comme Maria Sakkari la précédente adversaire de Serena Williams, Tsvetana Pironkova peut nourrir quelques regrets. La Bulgare a, en effet, compté un set et un break d’avance face avant de céder quelque peu sur le plan physique. Mais il est vrai que Serena Williams a su élever le niveau de son jeu pour renverser le cours de la partie. Plus incisive en retour de service et bien plus présente aussi dans l’échange, elle a tout d’abord ravi le service de la Bulgare pour égaliser à 1-1 dans le deuxième set avant de gagner le plus beau point de la partie sur la balle de break à 4-3 en sa faveur. Une fois revenue à un set partout, elle n’a plus laissé la moindre ouverture. Elle signait le break d’entrée dans la troisième manche avant de conclure sur un jeu blanc.

Avec son jeu tout en variation et un revers qui fut une véritable merveille en début de rencontre, Tsvetana Pironkova a offert la réplique espérée pour que ce quart de finale fasse oublier aux téléspectateurs la purge de la veille en Alexander Zverev et Borna Coric. Eloignée du Circuit pendant trois ans pour être aux côtés de son premier enfant, la Bulgare a signé un retour aussi improbable que magnifique. Dix ans après s’être hissée en demi-finale de Wimbledon, elle peut croire désormais que sa seconde carrière à bientôt 33 ans – elle les fêtera le 13 septembre – sera plus belle que la première. Le jeu qu’elle a présenté lors de cette quinzaine à l’US Open le laisse suggérer.

Moins subtile sans doute que le tennis de Tsvetana Pironkova, le tennis de Serena Williams demeure, malgré ses quatre défaites dans les quatre dernières finales du tournoi du Grand Chelem qu’elle a disputées, la référence. Mercredi, elle fut portée par un service extraordinaire avec un 66 % de réussite en première balle et ses 20 aces. Malgré le poids des ans – son 39 anniversaire tombe le 26 septembre –, elle restera la femme à battre tant que sa première balle fusera ainsi.

ATS

Retour à la page d'accueilRetour au sport