Rafael Nadal «Vous ne savez jamais quand ça sera le dernier»

ATS

3.11.2022 - 10:00

Eliminé dès son entrée en lice au Masters 1000 de Paris par Tommy Paul mercredi (3-6 7-6 6-1), Rafael Nadal a expliqué avoir besoin de «temps sur le circuit» pour retrouver son niveau après deux mois d'absence. L'Espagnol de 36 ans a affirmé sa ferme intention de jouer le Masters de Turin (13-20 novembre).

Rafael Nadal a expliqué avoir besoin de «temps sur le circuit» pour retrouver son niveau.
Rafael Nadal a expliqué avoir besoin de «temps sur le circuit» pour retrouver son niveau.
Getty Images

ATS

3.11.2022 - 10:00

Vous semblez avoir souffert à la fin du match contre Paul, que vous est-il arrivé ?

«Ça va. Il faut féliciter Tommy. Il a joué de façon agressive, il a réussi de nombreux très beaux coups. Moi, j'ai eu ma chance dans le deuxième set alors que je menais d'un set et un break. Mais là, j'ai fait un très mauvais jeu. Je ne méritais pas la victoire en ayant aussi mal joué dans un moment clé comme celui-là. Jusque-là, ce n'était pas mal, je faisais un bon match. Surtout que c'était mon premier match depuis un bon moment.»

Vous n'aviez plus joué depuis votre défaite en 8e de finale de l'US Open. Comment vous sentez-vous physiquement et mentalement après ces deux mois d'absence ?

«Beaucoup de choses se sont passées durant ces deux mois. On est toujours enclin à se chercher des excuses, mais au bout du compte, c'est toujours la même chose: tu joues bien, tu gagnes; tu joues mal, tu perds. Aujourd'hui, je jouais bien et au moment voulu, je n'ai pas fait ce qu'il fallait. En fait, j'ai besoin de passer du temps sur le circuit. Ces cinq derniers mois, je n'y ai pas été suffisamment souvent. Je ne parle même pas de jouer des matches sur le circuit, mais simplement d'y être, de m'entraîner avec les autres. C'est de ça dont j'ai besoin. Il faut que je continue de faire de mon mieux en espérant être suffisamment en bonne santé pour passer du temps sur le circuit.»

Irez-vous aux Masters de fin d'année à Turin et serez-vous prêt?

«Tout de suite, si on me pose la question, je pense que je vais y aller, je n'ai pas d'autre plan en tête que d'aller à Turin, donc j'espère y être. S'il ne m'arrive rien jusqu'au dimanche 13 novembre (le premier jour du tournoi), je ne vois pas de raison de ne pas aller à Turin. Mon intention, c'est d'y aller, point final. J'ai envie de jouer, même si, bien sûr, ces derniers mois n'ont pas été parfaits pour moi. Je n'ai rien à perdre à y aller après une bonne saison. Si je me sens bien, je vais essayer d'y arriver un peu plus tôt que d'habitude pour m'y entraîner (avec les meilleurs) et me donner une chance de jouer un nouveau Masters. Vous ne savez jamais quand ça sera le dernier, surtout à mon âge. Je vais faire de mon mieux, et l'année prochaine, je me battrai pour y revenir.»

ATS