Wawrinka écrase Murray et file au 2e tour 

ATS

27.9.2020 - 19:19

Stan Wawrinka (no 16) n'a fait qu'une bouchée d'Andy Murray (ATP 111) dans le choc présumé du 1er tour de Roland-Garros. Le Vaudois a dominé l'ex-no 1 mondial 6-1 6-3 6-2 sur le Court Philippe Chatrier.

Roland-Garros: Wawrinka déroule face à Murray

Roland-Garros: Wawrinka déroule face à Murray

Stan Wawrinka n'a fait qu'une bouchée d'Andy Murray dans le choc présumé du 1er tour de Roland-Garros. Le Vaudois a dominé l'ex-numéro 1 mondial 6-1 6-3 6-2.

27.09.2020

Ce choc n'a pas du tout tenu ses promesses. Solide et appliqué, Stan Wawrinka n'a pas franchement eu besoin de sortir le grand jeu pour prendre la mesure d'un Andy Murray extrêmement peu à l'aise dans ses déplacements. L'Ecossais pourra regretter de ne pas avoir disputé de tournoi de préparation sur terre battue.

Mais il regrettait avant tout son manque d'efficacité au service. «Même si j’avais bien joué, il n'y avait pas de garantie que je puisser gagner. J'ai passé 40 % de premiers services (réd: 36% en fait). Cela ne suffit pas, contre qui que ce soit. Et en particulier, contre quelqu'un qui est aussi bon que Stan», a souligné le finaliste maheureux de Roland-Garros 2016.

Sorti d'entrée à Rome où il a subi la loi d'un «teenager» italien deux semaines plus tôt, Stan Wawrinka a mis 1h37' pour obtenir son 9e succès en 21 duels face à Andy Murray. Il n'a pas concédé le moindre jeu de service, effaçant les trois balles de break auxquelles il a dû faire face dans le deuxième jeu du troisième set et s'emparant à six reprises du service adverse.

«C'est un énorme champion. Il a tout gagné, et il revient de très loin après une grosse opération. C'était vraiment particulier de le jouer ici au 1er tour», a expliqué Stan Wawrinka en référence à la demi-finale épique livrée – et gagnée en cinq sets – en 2017 à Paris face à Andy Murray, qui avoue volontiers avoir laissé sa hanche sur le court ce jour-là.

«Je me sens bien physiquement, tennistiquement aussi. Même si ce n'était qu'un 1er tour», a également lâché le vainqueur de l'édition 2015, qui se mesurera au 2e tour à un joueur en pleine forme: Stan Wawrinka affrontera le gaucher allemand Dominik Koepfer (ATP 66), quart de finaliste du récent Masters 1000 de Rome où il a battu Gaël Monfils et ravi un set à Novak Djokovic.

Le Vaudois est par ailleurs revenu en conférence de presse sur les conditions météorologiques rencontrées, avec le froid et l'humidité. «On a déjà joué des matches dans ces conditions, mais c'est pour une seule journée. Là, on a l'impresssion que les conditions seront difficiles pendant tout le tournoi», a-t-il souligné.

«Mais c'est à nous de nous adapter», a enchaîné le Vaudois, qui voulait avant tout voir les côtés positifs: «C'est positif de pouvoir rejouer ici, de retrouver un peu de public et un peu de soutien des spectateurs», s'est-il réjoui.

Retour à la page d'accueilRetour au sport