Swiss Indoors


Zverev: "Non, je n'ai pas signé de document !"

Bugnon Michaël, à Bâle.

25.10.2018

Une journée, deux matches, deux victoires et aucun set égaré: jeudi réussi pour Alexander Zverev ! Après son succès en simple face à l'Australien Popyrin puis sa victoire en double avec son frère sur le duo Rojer/Tecau, l'Allemand a tout de même pris le temps de venir en conférence de presse.

L'Allemand sera au rendez-vous des quarts à Bâle, mais pas à celui de la Coupe Davis en 2019.
L'Allemand sera au rendez-vous des quarts à Bâle, mais pas à celui de la Coupe Davis en 2019.
Keystone

Alexander Zverev sera vendredi au rendez-vous des quarts de finale des Swiss Indoors de Bâle. Jeudi, l'Allemand s'est sorti du piège tendu par l'Australien Popyrin (6-4 6-4) alors que ce dernier avait déjà remporté trois rencontres sur sol bâlois depuis samedi (qualifications comprises).

Zverev n'a tout d'abord pas trop épilogué sur sa victoire: "Je suis content, je n'ai pas perdu de sets en deux tours". Puis, suite à une question d'un journaliste, "Sascha" est revenu sur un léger problème qu'il a connu lors de son match de double: "La luminosité n'est pas la même sur le Center Court que sur le Court 1. C'est différent pour servir...". Qu'il se rassure: il n'aura pas à jouer en simple sur le court annexe du tournoi bâlois...

La Coupe Davis sur toutes les lèvres

En revanche, la discussion s'est prolongé lorsqu'un sujet a été évoqué: la "nouvelle" Coupe Davis. "Ce n'est pas top de réunir 18 pays différents en fin de saison en novembre. Nous avons uniquement un mois et demi de pause, on ne va pas encore jouer un tournoi de dix jours à la fin du mois de novembre...". Comme il l'avait déjà annoncé à Shanghaï, Zverev ne participera en tout cas pas à la première édition, en 2019.

En revanche, lorsqu'un journaliste fait allusion à un "document", l'Allemand ne comprend pas: "Hein ? De quel document parlez-vous ?" demande-t-il. Ce document, c'est celui évoqué par le journal français L'Equipe hier soir. Selon le quotidien sportif, "les top players auraient envoyé une lettre à l'ITF pour signifier leur refus de disputer la nouvelle formule de la Coupe Davis".

Ce qui semble certain, c'est que le frère de Mischa ne fait pas partie de ces "top players": "Ah non, je n'ai pas signé de document..." annonce-t-il, surpris.

Retour à la page d'accueilRetour au sport