La Joint Audit Cooperation veut des chaînes d’approvisionnement équitables dans les TIC

De Andreas Harker

12.8.2020

Swisscom s’engage en faveur de conditions de travail équitables tout au long de ses chaînes d’approvisionnement.
Source: Keystone

Les produits doivent être fabriqués de manière durable. Swisscom s’y engage depuis des années. En collaboration avec d’autres sociétés de télécom internationales et la Joint Audit Cooperation JAC, Swisscom renforce cet engagement depuis 2011.

Installations solaires, recyclage des téléphones portables ou conversion à la mobilité électrique: toutes sont d’importantes initiatives de Swisscom en matière de durabilité – mais elles ne montrent que la partie émergée du proverbial iceberg.

La véritable durabilité va beaucoup plus loin: la transparence, l’assurance qualité et des conditions de travail équitables tout au long de la chaîne d’approvisionnement ont de vastes répercussions, mais sont difficiles à appréhender. Comment la responsabilité d’entreprise peut-elle être garantie de façon constante?

C’est précisément ce que fait la Joint Audit Cooperation JAC. L’initiative a été lancée en 2010 et Swisscom y participe depuis 2011. L’objectif de cette initiative est de garantir la mise en œuvre à long terme de la responsabilité sociale et écologique dans les centres de production des principaux fournisseurs de la branche des technologies de l’information et de la communication (TIC).

Aujourd’hui, 17 opérateurs de télécommunications de 15 pays participent à l’initiative JAC. Les membres de la JAC collaborent au-delà de toute concurrence et veillent ensemble à ce que les fournisseurs respectent les réglementations en matière de durabilité.

Ensemble pour une chaîne d’approvisionnement équitable

Une infrastructure efficace sur le plan énergétique, c’est merveilleux. C’est encore mieux si les appareils sont fabriqués et livrés de la manière la plus équitable et la plus écologique possible. Swisscom attache une grande importance à un partenariat équitable et efficace avec des fournisseurs qui partagent des objectifs sociaux et écologiques ainsi que des valeurs fondamentales telles que les droits de l’homme ou les préoccupations environnementales. Avec ses partenaires, Swisscom vise à améliorer continuellement les conditions de travail dans la chaîne d’approvisionnement. Cela n’est possible qu’avec une coopération plutôt qu’une concurrence: avec des audits internationaux, la JAC identifie les impacts sociaux ou environnementaux négatifs et y remédie par des mesures appropriées.

L’accent est mis sur des conditions de travail équitables et des thèmes environnementaux.
Source: unsplash

De rigoureux audits sur site

En 2019, Swisscom a audité des usines et les postes de travail de 300 000 personnes au sein du réseau JAC et a contrôlé le respect des directives. Ces audits portent sur des aspects sociaux tels que le temps de travail, le travail des enfants ou le travail forcé, la discrimination, la sécurité et la santé, l’éthique et la lutte contre la corruption. Les aspects environnementaux et l’écologie des produits sont également contrôlés. Des cabinets d’audit professionnels effectuent les audits sur place. Les usines sont soigneusement sélectionnées, généralement en fonction de l’évaluation des risques et des catégories de produits. Les inspections sont annoncées et durent un à trois jours, selon la taille de l’usine. Un rapport final consigne avec précision les points faibles identifiés et décrit à quel moment quelles mesures et améliorations sont nécessaires.

Les audits contrôlent les conditions de travail tout au long de la chaîne d’approvisionnement.
Source: unsplash

Renforcer plutôt que sanctionner

«Pour nous, l’accent est mis sur les fournisseurs et les usines de ce que l’on appelle les marchandises – telles que les téléphones portables, les TV-Box ou les routeurs. Mais bien sûr, nous contrôlons également la chaîne d’approvisionnement de l’infrastructure réseau», explique Andreas Harker, Head of Sustainable Procurement chez Swisscom.

Sachant que derrière l’initiative JAC se trouvent 17 sociétés de télécommunications du monde entier, les entreprises prennent les vérifications très au sérieux. «Les usines doivent corriger et documenter les défauts détectés», poursuit Andreas Harker. Toutefois, dans l’esprit de la durabilité, l’accent n’est pas mis sur la sanction, mais sur le renforcement: «JAC poursuit l’objectif d’améliorer et de développer ses fournisseurs. Donc en règle générale, un mauvais résultat d’audit ne signifie pas la fin de la relation avec le fournisseur.» Outre des conseils ciblés, La JAC Academy spécialement créée soutient les producteurs et les fournisseurs avec des modules de formation qui reposent sur le principe «Former le formateur» dit «Train the Trainer».

Grâce à des formations ciblées, JAC rend les fournisseurs et les producteurs plus forts.
Source: unsplash

Des technologies respectueuses du climat

Outre la chaîne d’approvisionnement, la JAC se concentre sur l’économie circulaire et la protection du climat. Selon KPMG, l’industrie TIC est responsable d’environ quatre pour cent des émissions annuelles de gaz à effet de serre dans le monde. En utilisant des technologies durables, les fournisseurs de télécommunications pourraient économiser jusqu’à 40% de ces émissions – non seulement dans leur propre domaine d’activité, mais dans tous les secteurs industriels. Une responsabilité majeure que Swisscom partage également – entre autres avec l’initiative Work Smart, l’IoT Climate Award ou une sélection croissante d’offres durables pour des clients privés et professionnels.

À propos du Blog durabilité

Vous trouverez ici les conseils des collaborateurs et des spécialistes de Swisscom en matière de développement durable et d’utilisation des nouveaux médias. De même, nous y présentons des entreprises et des technologies qui offrent des solutions répondant aux défis sociaux et écologiques de notre temps. Abonnez-vous dès maintenant à notre newsletter pour rester informé. Le portail Bluewin est une unité d’entreprise de Swisscom (Suisse) SA.

Andreas Harker est en charge de la chaîne d’approvisionnement, de la gestion des risques et des partenariats internationaux.
Source: Swisscom
Retour à la page d'accueil