Les lampadaires, un éclair de génie pour nos villes?

Relax

3.5.2021 - 09:41

Grâce à leur concentration, leurs emplacements stratégiques et leurs accès au réseau électrique, les lampadaires pourraient bien jouer un rôle primordial dans la future ville intelligente en servant de support à des capteurs, caméras et autres bornes de connexion à Internet ou de recharge électrique. 

Relax

3.5.2021 - 09:41

Le mobilier urbain actuellement en place dans les grandes villes (ici à Paris) peut accueillir une multitude de capteurs et autres bornes de connexion à Internet.
dennisvdw / Getty Images

Installer de nouveaux capteurs sur des lampadaires ? Cette opération ne nécessite aucun travaux importants et surtout ne dénature pas le paysage. Il y aurait ainsi plus de 320 millions de lampadaires dans le monde et seuls 10 millions d'entre eux seraient aujourd'hui «connectés». L'exploitation des luminaires pourrait pourtant s'avérer extrêmement payante à court terme.

Un rapport européen pointe ainsi le rôle de «l'humble lampadaire» dans le développement à venir des villes intelligentes. Or, dans ce domaine, l'Europe est déjà en retard face aux États-Unis ou encore l'Asie.

En plus d'éclairer les rues, les lampadaires peuvent recevoir de nombreux capteurs intelligents, pour mesurer la pollution, le bruit, la qualité de l'air et bien d'autres caractéristiques environnementales. Ils peuvent aussi accueillir des caméras, avec ou sans reconnaissance faciale, ou être utilisés pour connecter un quartier, en 5G ou par un réseau WiFi public. Enfin, et c'est d'ailleurs déjà le cas dans certaines villes, ils peuvent servir de bornes de recharge pour véhicules électriques. La startup ubitricity, à l'origine de cette innovation, vise les 200.000 bornes de recharge dans toute l'Europe d'ici 2025.

Tous ces usages sont rendus possibles par le fait que les lampadaires sont déjà connectés au réseau électrique et qu'en plus, ils sont idéalement placés pour récolter des données intéressantes pour la gestion à venir de la ville.

Surveillance et sécurité 

Un récent rapport publié par Higginson Strategy, baptisé «Shining a Global Light», compile ainsi divers réaménagements de lampadaires et usages nouveaux réalisés ces derniers mois en Europe. À Barcelone par exemple, une douzaine de lampadaires ont été dotés d'une technologie de vidéosurveillance capable de surveiller à n'importe quel moment la fréquentation et la concentration de la population sur les plages.

Dans le quartier de Westminster, à Londres, des lampadaires éclairent automatiquement en direction de zones animées, du moins là où se tiennent plusieurs personnes. À Copenhague, ils sont utilisés pour la sécurité routière, en s'allumant automatiquement dès qu'un vélo approche d'une zone à risque (comme un carrefour), avant de doucement s'éteindre.

Nouveaux modèles en préparation

Toutes les données ainsi collectées aident ensuite les municipalités à améliorer leurs services à la population. Mais, dans ce domaine, les États-Unis et surtout l'Asie sont bien en avance sur l'Europe.

À Séoul (Corée du Sud), une vingtaine de lampadaires «intelligents» viennent ainsi d'être installés dans le centre-ville. Ils servent à mieux gérer la circulation ou encore la surveillance de certains lieux, quand il ne s'agit pas simplement d'aider à se connecter à un réseau sans fil public.

D'ici la fin de l'année, de nouveaux modèles devraient quant à eux pouvoir recharger des voitures électriques, mais aussi des drones !