Pourquoi la famille royale tient son peuple en haleine

tsch

21.11.2018 - 11:41

Il faut généralement quelques jours pour que les membres de la famille royale révèlent le prénom de leur nouveau-né. Harry et Meghan en feront donc probablement de même au printemps.

Depuis que le prince Harry (35 ans) et la duchesse Meghan (37 ans) ont annoncé mi-octobre qu’ils allaient devenir parents au printemps 2019, les spéculations vont bon train: quand aura lieu la naissance exactement? Les Sussex attendent-ils un garçon ou une fille? Qui les parents choisiront ils comme parrains et marraines? Et surtout: comment l’enfant va-t-il s’appeler?

Aucune règle fixe

Alors que ces questions restent totalement ouvertes, une chose est sûre: après la naissance du premier enfant d’Harry et Meghan, septième dans l’ordre de succession au trône, le public devra encore patienter un peu avant de connaître le nom du jeune héritier. Mais d’où vient cette tradition royale?

Meghan et Harry ont-ils déjà choisi un prénom?
Getty Images

«Il y a probablement deux raisons à cela», explique Victoria Arbiter dans une interview accordée au magazine «Town & Country». «D’une part, ils veulent probablement partager ce moment avec la famille avant l’annonce publique. Par ailleurs, les jeunes parents ont besoin d’un peu de temps pour se familiariser avec leur nouveau-né avant le rush médiatique.»

Mais il y a peut-être une autre raison à l’annonce tardive du prénom de leurs enfants. A chaque naissance, les membres de la famille royale doivent bien réfléchir au nom qu’ils vont donner à leur progéniture: «Je pense qu’ils veulent être sûrs à 100% de leur choix avant de dévoiler le prénom de leur bébé, qui aura nécessairement sa place dans l’histoire».

Ainsi, le prince Wiliam (36 ans) et la duchesse Kate (36 ans) ont attendu deux jours avant d’annoncer les prénoms de leurs deux premiers enfants, George (5 ans) et Charlotte (3 ans); pour le prince Louis, ils ont même attendu quatre jours. En 1982, une semaine entière s’est écoulée avant que le Palais de Buckingham annonce le nom du prince William. Mais personne n’a mis les nerfs de ses sujets à aussi rude épreuve que la reine Elizabeth (92 ans): un mois entier s’est écoulé jusqu’à ce que les Britanniques apprennent en 1948 que leur futur roi s’appellerait Charles.

Le baptême de la princesse Adrienne

Le prince Louis de Cambridge

Retour à la page d'accueil