Encore une rumeur

Charlene payée pour rester auprès d'Albert? 

La Rédaction de blue News

13.5.2022

Depuis quelques semaines maintenant, Charlene de Monaco a rejoint sa famille et a fait plusieurs apparitions publiques dans la principauté. Mais selon Voici, ce retour se monnaie à plusieurs millions d'euros. Une allégation démentie par une source proche de la princesse dans Page Six.

MONACO, MONACO - APRIL 30: Albert II OLY sovereign prince of Monaco and Princess Consort of Monaco Charlene Wittstock is seen ABB FIA Formula E World Championship In Monaco on April 30, 2022 in Monaco, Monaco. (Photo by Daniele Venturelli/Getty Images)
Le retour de Charlene à Monaco s'est-il négocié au prix fort? C'est la nouvelle rumeur qui ébranle le Rocher. (archives)
Getty Images

La Rédaction de blue News

13.5.2022

12 millions d'euros. C'est, d'après le magazine Voici, la somme annuelle que le prince Albert de Monaco devrait verser à son épouse Charlene pour qu'elle lui assure sa présence à ses côtés. Un contrat ultra-confidentiel aurait été signé en ce sens, indique le média, qui en détaille les clauses dans son édition papier du 6 mai. 

En mars, l'énigmatique princesse a fait un retour très attendu dans la principauté, après un an d'absence dû à des problèmes de santé. Mais, comme souvent, même si la version officielle se veut rassurante, les rumeurs vont bon train. Lors de la longue absence de l'ancienne nageuse olympique, le prince Albert a d'ailleurs dû démentir plus d'une fois les bruits circulant à propos d'une supposée séparation.

Contrat de mariage généreux, mais...

Interrogée par le magazine Page Six «une source proche de Charlene» dément -à moitié- cette nouvelle rumeur. Elle affirme: «Bien sûr, elle a un contrat de mariage généreux, mais Albert n'a pas à la payer pour rester.»

La même source affirme que la princesse est «heureuse» d'avoir retrouvé les siens après sa longue maladie et ajoute: «Albert soutient pleinement Charlene et l'aide également dans ses œuvres caritatives.»

Si les communiqués sont restés rares et plutôt vagues sur l'état de santé de la Sud-Africaine durant son absence, Page Six avait révélé que la princesse avait «failli mourir» des suites de graves infections de la sphère ORL, de multiples interventions chirurgicales et d'une importante perte de poids.