«Dead to me»: notre dernier coup de cœur Netflix

Elvire Küenzi

5.6.2020

Malgré le succès des deux premières saisons, aucune saison 3 de «Dead to me» n'a encore été commandée officiellement par Netflix. Mais la fin de la saison 2 se terminant sur un énorme cliffhanger, il serait peu probable que la série se termine de cette manière.
Facebook / Dead to me Netflix

Portée par Christina Applegate et Linda Cardellini, cette série Netflix a tout pour vous rendre accro. On vous dit pourquoi vous allez rester scotchés à votre écran.

Il pleut, le soleil joue à cache-cache et les températures ont baissé... on a donc toutes les excuses du monde pour rester devant notre télévision. Aujourd’hui, j’ai envie de vous parler de mon dernier coup de cœur: la série «Dead to me» dont les deux premières saisons sont disponibles sur Netflix.

Une fois que vous avez mis le pied dans l’engrenage, vous allez être atteints de binge-watching aigu. Impossible de ne pas céder à la tentation de regarder l’épisode suivant. Il faut dire que la série créée par Liz Feldman (à qui l'on doit notamment «2 broke Girls») a été habilement écrite et surfe sur la vague du cliffhanger pour nous rendre complètement dépendants.

Jen, jouée par la géniale Christina Applegate, s’est inscrite à un groupe de soutien pour surmonter la mort de son mari, tué par un chauffard qui a lâchement pris la fuite. Elle y rencontre Judy, une fille tellement optimiste qu’on pourrait la surnommer «Bisounours». Leurs deux caractères sont à l’opposé l’un de l’autre malgré les drames qui les rapprochent. Jen est en colère, elle est sarcastique et piquante tandis que Judy (interprétée par Linda Cardellini qu’on avait déjà vue dans «Urgences») est gentille avec tout le monde et tente de soutenir au mieux ceux qui l’entourent.

Leur amitié va vite devenir le nœud de la série et les deux femmes vont très rapidement se rapprocher. Leurs liens sont si puissants que les deux copines surmonteront des révélations et des aventures aussi rocambolesques que légèrement irréalistes.

Mais on s’en fiche! Après tout, les séries ne sont pas forcément faites pour être crédibles à tous les niveaux. Et, avec «Dead to me», on plonge la tête la première dans cette relation fusionnelle entre Jen et Judy. L’alchimie entre les actrices est une évidence et c’est l’un des points les plus savoureux de cette fiction.



Rythmée grâce à ses épisodes qui durent une trentaine de minutes, «Dead to me» est un intéressant mélange de genres: drame, comédie, humour noir et enquête se mêlent dans le shaker pour donner un résultant tout à fait surprenant et savoureux. Malgré un thème lourd, le deuil, on rit énormément devant les péripéties de ces deux femmes.

«Dead to me» est donc une série que je peux vous conseiller les yeux fermés (enfin, ouvrez-les quand même pour la regarder, elle vaut vraiment le coup d’œil).

Ces stars ont vaincu leur cancer

Rédactrice pour différents journaux suisses, blogueuse et passionnée des mots, Elvire Küenzi adore les séries (elle est tombée dans le chaudron magique en regardant Sex and the City et n'en est jamais ressortie)! Elle écrit aussi des romans girly en mangeant des marshmallows et en sirotant des cocktails (avec modération, bien sûr).
Retour à la page d'accueil