«Fort Boyard»: une vraie torture pour les participants?

Elvire Küenzi

6.7.2018

Que faire le samedi soir quand on n’a pas envie de s’installer en terrasse (ou que la bise souffle comme ces derniers jours)? On peut regarder «Fort Boyard» pardi. Mais il vaut mieux ne pas avoir mangé avant de se plonger dans l’émission. Pourquoi? Parce que certaines épreuves sont tout simplement écœurantes ou effrayantes. Vous voulez savoir lesquelles? Prêts? C’est parti!

1) Prendre un bain avec des anguilles

L’épreuve des devinettes du Père Fouras n’était déjà pas simple dans des conditions normales. Mais là, elle est carrément devenue cauchemardesque! Imaginez répondre à des énigmes tout en prenant un bain avec des anguilles ou d’autres bestioles toutes plus charmantes les unes que les autres. Elles vous chatouillent, glissent gentiment sur votre peau et bougent dans tous les sens pendant que vous devez réfléchir. Beurk!

2) Manger des plats dégoûtants

Si on avait presque l’habitude de voir les participants de Koh Lanta déguster des yeux de bœufs, on n’avait pas pensé que les candidats de «Fort Boyard» passeraient par la même épreuve. Si ce n’est pire. Œufs de cent ans ou encore hareng fermenté suédois, le cuisinier Willy ne fait pas de cadeau aux courageuses équipes.  L’ancien champion de boxe Brahim Asloum n’a d’ailleurs pas tenu le choc lors de sa participation au programme. Il a presque vomi rien qu’en sentant l’odeur nauséabonde qui s’échappait de la boîte de conserve. Miam, on se fait une petite dégustation?

3) Marcher sur un fil

Qui n’a jamais rêvé de tenir en équilibre sur un fil à des dizaines de mètres de hauteur tel un funambule? La vue doit être superbe depuis là-haut! Oui, enfin, c’est en théorie. Ajoutez le vertige, une bonne grosse peur du vide et l’épreuve se transforme vite en cauchemar (surtout quand on a des tigres sous les pieds et le vent de la mer qui souffle).

Il faut donc un sacré courage pour se lancer sans l’aventure. «Fort Boyard» est-il une vraie torture pour les participants? On ne dirait pas puisqu’ils semblent tous heureux de participer à l’aventure et de récolter des fonds pour des associations. On les admire. Pas vous? Vous pouvez retrouver l’émission tous les samedis à 21h00 sur France 2! Avec Swisscom TV Air, vous profitez gratuitement de Swisscom TV sur votre ordinateur, votre tablette et votre Smartphone. Ainsi, vous pouvez regarder Swisscom TV, vos enregistrements inclus, où que vous soyez.

L'émission de survie «Wild»

Rédactrice pour différents journaux suisses, blogueuse et passionnée des mots, Elvire Küenzi adore les séries (elle est tombée dans le chaudron magique en regardant Sex and the City et n'en est jamais ressortie)! Elle écrit aussi des romans girly en mangeant des marshmallows et en sirotant des cocktails (avec modération, bien sûr).
Retour à la page d'accueil