Les 3 atouts charmes de « Charmed »

Elvire Küenzi

23.7.2021

La célèbre série narrant les histoires des sœurs Halliwell est actuellement rediffusée sur 6ter. L’occasion de faire le point sur ce qu’on aime dans les aventures de ces sorcières au grand cœur.

Plus de vingt ans après son arrivée sur nos écrans, « Charmed » fait toujours un carton. En novembre 2009, la série, alors diffusée sur W9, était le deuxième feuilleton le plus regardé après les « Simpson » avec une moyenne de 590 000 téléspectateurs.
The WB Légende :

Elvire Küenzi

23.7.2021

Feuilleton culte de la fin des années 1990, « Charmed » a charmé des générations de jeunes (et moins jeunes) adolescents et a connu un succès mondial. A San Francisco, les démons et autres sorciers menacent d’engendrer des catastrophes qui changeraient la face du monde. Heureusement, Prue, Piper, Pheobe puis Paige veillent à les combattre pour assurer la paix de tous grâce à leurs pouvoirs magiques.

On était absolument fans de leurs aventures et, aujourd’hui, on prend beaucoup de plaisir à retrouver ces drôles de dames. Pourquoi les aime-t-on autant et quels sont les trois facteurs de leur succès ?

On tente d’y répondre !

Les actrices

La série n’aurait pas eu le même charme si les sorcières n’avaient pas été incarnées par Shannen Doherty, Holly Marie Combs, Alyssa Milano et Rose McGowan.

Shannen est à l’époque une figure déjà bien connue du petit écran grâce à son rôle de Brenda Walsh dans « Beverly Hills », quant à Alyssa Milano, on avait déjà craqué pour elle en la suivant dans la sitcom « Madame est servie » puis dans « Melrose Place ». A l’époque, Holly Marie Combs est plus discrète sur la scène médiatique que ses deux homologues malgré une expérience déjà confirmée dans le cinéma. En effet, elle peut se vanter d’avoir tourné avec Susan Sarandon dans la comédie dramatique « Sweet Hearts Dance » puis au côté de Tom Cruise dans le film « Né un 4 juillet ».

Les trois compères, chacune avec leur personnalité et leur interprétation, ont permis à « Charmed » de conquérir le monde du petit écran et nous ont fait passer d’incroyables soirées devant notre poste !

Le mélange des genres

L’un des côtés révolutionnaires de la série ? Son incroyable originalité au niveau des genres. On n’avait encore jamais vu un feuilleton mixer l’horreur, la fantasy, la comédie et la romance avec autant de brio et de talent. « Charmed » est ainsi un ovni télévisuel qui a séduit un large public grâce à son savant dosage de magie, d’intrigues bien ficelées et de secrets de famille.

Le lien qui unit les sœurs Halliwell est unique, les histoires d’amour apportent une touche de douceur à l’ensemble et les vilains démons nous donnent des frissons (et même quelques cauchemars). En résumé, « Charmed » est un condensé d’émotions !

Le démon Cole Turner

Les histoires d’amour sont un ingrédient primordial dans les séries d’aujourd’hui et « Charmed » l’a bien compris. La preuve ? Piper a succombé à l’Être de Lumière Leo et Pheobe a vécu une passion avec… un démon !

Ce serait faux de dire que nous n’avons pas craqué pour Cole Turner joué par Julian McMahon et que nous n’avons pas complètement fondu devant cette romance torturée avec Pheobe. Quoi de mieux pour générer du conflit que de créer une romance impossible entre une sorcière et un être maléfique ? L’obstacle est infranchissable, les deux mondes sont trop différents !

Quel coup de génie de la part des scénaristes de nous avoir tenu en haleine durant des années avec cette intrigue si bien menée. Un vrai coup de cœur !

Pour retrouver les sorcières de « Charmed », rendez-vous sur 6ter du lundi au vendredi à 16h30.

Rédactrice pour différents journaux suisses, blogueuse et passionnée des mots, Elvire Küenzi adore les séries (elle est tombée dans le chaudron magique en regardant Sex and the City et n'en est jamais ressortie)! Elle écrit aussi des romans girly en mangeant des marshmallows et en sirotant des cocktails (avec modération, bien sûr).