Chronique TV

Nos conseils séries girly à découvrir ce mois!

d'Elvire Küenzi

9.4.2021

Quoi de mieux qu’une bonne série tantôt drôle tant cynique pour se remettre d’aplomb ? Aujourd’hui, on vous parle de trois feuilletons qui mettent en avant les femmes et leurs déboires. Évidemment, même les garçons peuvent s’y plonger ! A voir sur blue Cinéplay.

Ce mois-ci, les filles sont mises à l'honneur dans la sélection blue Cinéplay ! Au programme ? Des déboires, du rire et des aventures rocambolesques avec « Girls »,  « 2 broke girls » et « Filles d’aujourd’hui ».
Ce mois-ci, les filles sont mises à l'honneur dans la sélection blue Cinéplay! Au programme? Des déboires, du rire et des aventures rocambolesques avec «Girls», «2 broke girls» et «Filles d’aujourd’hui».
2017 Home Box Office, Inc. All Rights Reserved.

d'Elvire Küenzi

9.4.2021

«Girls»

Qui n’a jamais entendu parler de Lena Dunham? A l’époque de la sortie de «Girls», la jeune artiste de 25 ans est partout dans les médias. On l’adule, on la critique, on aime la détester ou on loue son incroyable talent et son avant-gardisme. Quoiqu’il en soit, sa série qui narre l’entrée dans la vie adulte de quatre jeunes femmes dans la vingtaine, est un petit bijou qui oscille entre réalisme (au début), rêve et désillusions. Qu’elles soient ambitieuses, qu’elles souhaitent écrire ou encore vivre de leur art, les protagonistes tentent de se dépatouiller dans cette nouvelle phase de leur existence où les responsabilités sont parfois écrasantes.

Une fiction brillante et mordante qui se transforme, au fil des saisons, en véritable satire. A découvrir ici.

«2 broke girls»

Pour les fans de duos improbables et drôlissimes, cette série est faite pour vous! Max et Caroline sont deux jeunes femmes que tout oppose, ou presque. La première est abonnée aux galères financières et travaille comme serveuse dans un restaurant de Brooklyn tandis que la seconde est une fille à papa qui a grandi dans le luxe avant de tout perdre à cause des fraudes de son père. Quand elles deviennent collègues, les deux filles ne tardent pas à développer des liens d’amitiés qui vont même les pousser à partager une colocation. Leur aventure prend une nouvelle dimension quand elles décident de réaliser un rêve commun: ouvrir leur propre pâtisserie. Mais pour se faire, il leur faut récolter près de 250 000 dollars. Vont-elles parvenir à leur objectif? Pour le savoir, rendez-vous sur blue Cinéplay!

«Filles d’aujourd’hui»

Ces petites capsules de moins de cinq minutes parodient les femmes avec un humour décapant, (on reconnaît bien là le côté piquant des productions Canal+). La comédienne Laurence Arné dépeint à un rythme soutenu des portraits allant de la chroniqueuse trash à la bloggeuse mode, en passant par l’ancienne tradeuse reconvertie en professeure de zumba. L’actrice se joue des clichés et propose une réflexion sur cette mise en scène auxquelles les femmes d’aujourd’hui se prêtent parfois avec un peu trop de zèle sur les réseaux sociaux ou dans les magazines féminins. Laurence Arné cumule les casquettes et pas seulement dans les rôles qu’elle incarne puisqu’elle écrit les sketchs, les réalise et les monte. Le résultat? Il est drôle, enlevé, profondément juste et particulièrement jouissif à regarder.

A découvrir en cliquant ici.

Rédactrice pour différents journaux suisses, blogueuse et passionnée des mots, Elvire Küenzi adore les séries (elle est tombée dans le chaudron magique en regardant Sex and the City et n'en est jamais ressortie)! Elle écrit aussi des romans girly en mangeant des marshmallows et en sirotant des cocktails (avec modération, bien sûr).
Rédactrice pour différents journaux suisses, blogueuse et passionnée des mots, Elvire Küenzi adore les séries (elle est tombée dans le chaudron magique en regardant Sex and the City et n'en est jamais ressortie)! Elle écrit aussi des romans girly en mangeant des marshmallows et en sirotant des cocktails (avec modération, bien sûr).