Le «cœur brisé» Nick Carter rend un hommage bouleversant à son frère Aaron

Covermedia

7.11.2022 - 10:16

Nick Carter a salué la mémoire de son frère, Aaron Carter, retrouvé mort samedi (5 nov. 22). Le chanteur des Backstreet Boys lui a rendu hommage sur Instagram.

Nick Carter a le « cœur brisé » par la mort soudaine de son frère Aaron Carter.
Nick Carter a le « cœur brisé » par la mort soudaine de son frère Aaron Carter.

Covermedia

7.11.2022 - 10:16

Samedi (5 nov. 22), TMZ a annoncé que le chanteur avait été retrouvé mort chez lui dans sa baignoire à Lancaster, en Californie. Il avait 34 ans. Le lendemain, son frère a publié un hommage poignant en son honneur sur les réseaux sociaux.

« Mon cœur est brisé. Même si mon frère et moi avions une relation compliquée, mon amour pour lui ne s'est jamais estompé. J'ai toujours gardé l'espoir qu'il veuille un jour suivre un chemin sain et finalement trouver l'aide dont il avait désespérément besoin, a écrit la star des Backstreet Boys. Parfois, nous voulons blâmer quelqu'un ou quelque chose pour une perte, mais la vérité est que la dépendance et la maladie mentale sont les vrais méchants ici. Mon frère me manquera plus que quiconque ne le saura jamais. Je t'aime Chizz. »

Il a ajouté: « Maintenant, tu peux enfin avoir la paix que tu n'aurais jamais pu trouver ici sur Terre... Je t'aime petit frère. »

Ces dernières années, le chanteur d'I Want Candy a fait les gros titres avec ses problèmes juridiques et sa relation tumultueuse avec ses frères et sœurs. Mais malgré ses difficultés, il a semblé apporter quelques changements à sa vie lorsqu'il a accueilli un fils nommé Prince avec sa petite amie Melanie Martin en novembre 2021.

À la suite de sa mort, cette dernière a publié une courte déclaration dans laquelle elle a remercié le public pour son soutien. « Nous sommes toujours en train d'accepter cette triste réalité, a-t-elle déclaré à l'Associated Press. Vos pensées et vos prières sont grandement appréciées. »

La mort d'Aaron Carter fait toujours l'objet d'une enquête.

Covermedia