Affaire Weinstein : Rose McGowan doit vendre sa maison pour payer ses avocats

CoverMedia

10.1.2018 - 09:33

Covermedia

Ruinée par ses frais légaux, Rose McGowan a annoncé à la Television Critics Association qu'elle devait vendre sa maison. Ce qui n'altère en rien sa détermination à se battre contre Harvey Weinstein.

L'actrice Rose McGowan a révélé qu'elle devait vendre sa maison pour payer les frais de justice liés à ses accusations de viol contre le producteur déchu Harvey Weinstein. L'ancienne vedette de Charmed aurait accepté de l'argent en échange de son silence après avoir déclaré qu'Harvey Weinstein l'avait agressée sexuellement il y a vingt ans, mais l'an dernier, fin 2017, elle a choisi de témoigner dans un article qui relatait la conduite sexuelle du producteur à son égard.

Harvey Weinstein nie les accusations et l'actrice a révélé qu'elle était désormais fauchée à cause de ses frais de justice liés à cette affaire. « C'est vraiment effrayant, je dois vendre ma maison immédiatement pour payer mes frais de justice afin de vaincre ces monstres », a-t-elle dit à des journalistes durant la conférence de presse des Television Critics Association ce mardi, tout en faisant allusion au fait que cette nouvelle bataille juridique avait trait à un accord de non-divulgation : « Je n'ai jamais signé d'AND, en fait. C'est une erreur faite par la presse, et une erreur que j'ai faite pendant longtemps. J'ai longtemps cru, à cause d'un avocat, que j'en avais signé un, mais en fait ce n'était pas le cas. Je me rappelle l'avoir refusé. Je crois que les AND peuvent être annulés. »

Rose McGowan est l'une des nombreuses victimes présumées d'Harvey Weinstein à avoir témoigné contre lui. Il est accusé par plus de 100 femmes, ce qui a lancé le mouvement #MeToo puis plus récemment Time's Up, qui aide les femmes victimes d'agression sexuelle à payer les frais de justice. Rose McGowan pense que cette nouvelle campagne est une bonne idée, mais elle a peur que cela ne soit pas assez pour changer réellement les choses. « Je connais les gens qui sont derrière ça, a-t-elle dit à WENN. Je sais où ils se rencontrent et je sais qui les sponsorise... Je connais ces gens et je les ai connus pendant longtemps. Ce que les gens voient de l'extérieur, sur le tapis rouge, je le vois de l'autre côté. Donc je sais beaucoup de choses. »

L'actrice avait déjà fait les gros titres en s'attaquant à ses pairs d'Hollywood, accusant par exemple Meryl Streep d'être une complice silencieuse d'Harvey Weinstein, et elle a révélé que pour elle, c'est une mission personnelle de changer la façon dont la société voit les crimes sexuels : « Changer le gouvernement et comment ils voient le harcèlement sexuel est sur ma liste ».

Retour à la page d'accueil

CoverMedia