Actu people

Awkwafina : ses parents ne voulaient pas qu'elle devienne artiste

CoverMedia

16.9.2018 - 09:32

Source: Covermedia

Awkwafina s'est confiée sur la façon dont son père envisageait sa carrière quand elle était plus jeune. Dans une interview pour Stylist, elle est revenue sur les attentes que ses parents avaient d'elle au niveau professionnel.

Awkwafina reçoit toujours des courriels de portails d'emploi auxquels son père l'avait autrefois inscrite. L’actrice, de son vrai nom Nora Lum, a explosé cette année grâce à ses rôles de premier plan dans Ocean’s 8 et Crazy Rich Asians. Avant cela, elle avait reçu une attention particulière pour sa chanson intitulée My Vag (« Mon Vagin »), une réponse au titre My Dick (« Ma Bi** ») de Mickey Avalon, qui a maintenant accumulé plus de trois millions de vues sur YouTube. Et même si sa famille était au courant de la vidéo, son père avait quand même d’autres projets pour son avenir.

« Personne dans ma famille n'a été surpris du contenu (de la chanson), parce qu'ils me connaissent bien. Mon père voulait toujours que je devienne un truc du style contrôleuse aérienne. Il m'a inscrite à beaucoup de portails d'emplois gouvernementaux, je reçois encore leurs e-mails aujourd'hui, a-t-elle déclaré en riant dans une interview pour le magazine Stylist. Tout le monde traverse une période où ils doivent se confronter à leurs parents et Awkwafina a été une chose difficile à vendre à mon père. Mais je sais que tout ce qu'il voulait, c'était que j'aille bien. »

Cette année, la rappeuse et actrice a également sorti son deuxième EP hip-hop intitulé In Fina We Trust. Elle apparaîtra également dans le prochain film de science-fiction Paradise Hills avec Emma Roberts et Jeremy Irvine. Alors que les opportunités continuent de se présenter, Awkwafina estime qu’elle doit tout à son alter ego. « Awkwafina est comme une version de moi sans toutes les névroses qui accompagnent la vie adulte, a-t-elle expliqué. J'ai besoin d'Awkwafina pour monter sur scène, sinon Nora serait dans un coin de la salle, en pleine crise d'hyperventilation. Nous sommes inextricablement liées. »

Retour à la page d'accueil

CoverMedia