Bernard Tapie tire sa dernière révérence à 78 ans

ATS

3.10.2021 - 10:17

Bernard Tapie est mort dimanche à 78 ans d'un cancer dont il souffrait depuis plusieurs années, a annoncé sa famille par l'intermédiaire du groupe de presse La Provence. Un temps érigé en symbole de réussite sociale, il avait été rattrapé par les ennuis judiciaires.

ATS

3.10.2021 - 10:17

Bernard Tapie, ex-ministre et businessman, est mort à 78 ans

Bernard Tapie, ex-ministre et businessman, est mort à 78 ans

L'ex-homme d'affaires, ministre, acteur, patron de presse et dirigeant de club Bernard Tapie, un temps érigé en symbole de la réussite sociale avant d'être rattrapé par les ennuis judiciaires, est mort dimanche à 78 ans d'un cancer dont il souffrait depuis 2017.

03.10.2021

«Dominique Tapie et ses enfants ont l'infinie douleur de faire part du décès de son mari et de leur père, Bernard Tapie, ce dimanche 3 octobre à 8h40, des suites d'un cancer», précise le communiqué envoyé à la Provence.

«Il est parti paisiblement, entouré de sa femme, ses enfants, ses petits-enfants et son frère, présents à son chevet. Il a fait part de son souhait d'être inhumé à Marseille, sa ville de coeur», poursuit le communiqué de la famille à La Provence.

Le destin hors du commun de l'homme d'affaires a marqué l'histoire de la France. Ce que le couple présidentiel français, Emmanuel Macron et son épouse Brigitte, n'ont pas manqué de souligner dans un communiqué, évoquant un personnage «dont l'ambition, l'énergie et l'enthousiasme furent une source d'inspiration pour des générations de Français».



Evoquant le parcours de Bernard Tapie, le communiqué de l'Elysée rappelle aussi qu'à «la légende dorée se mêlèrent les ombres d'une chronique judiciaire: des procès perdus, de lourdes condamnations – des décisions qu'il aura contestées toute sa vie».



Sur son compte Instagram, Stéphane Tapie, l'un des fils de l'ancien homme d'affaires, a confirmé l'information d'un court message, «Au revoir mon Phénix», en légende d'une photo en noir et blanc de lui et son père.

Jean Castex s'«incline»

Le Premier ministre Jean Castex s'est «incliné» dimanche à la mémoire de Bernard Tapie, décédé d'un cancer à l'âge de 78 ans, saluant un «combattant» et un «homme très engagé», en marge de la rentrée du parti LREM à Avignon.



«La première image qui me vient c'est celle du combattant, pour ses idées, ses convictions. Il a toujours été très engagé contre l'extrême droite, mais surtout pour des causes, son club, sa ville, l'entreprise aussi. Bref un homme très engagé qui a tout donné et je crois qu'on l'a vu aussi contre la maladie. Il a lutté pied à pied, comme le combattant qu'il a toujours été. Je m'incline à la mémoire de Bernard Tapie», a déclaré le chef du gouvernement à la presse.

Un hommage marseillais «à sa hauteur»

Très rapidement une pluie de réactions a afflué. L'Olympique de Marseille, dont les supporters multipliaient ces derniers jours les soutiens à celui qu'ils surnommaient le «boss», a estimé sur Twitter qu'il «laissera un grand vide dans le coeur des Marseillais et demeurera à jamais dans la légende du club».

Bernard Tapie est décédé un jour où son ancienne équipe allait jouer, à 17h00, sur la pelouse des Dogues lillois.



Le maire socialiste de Marseille, Benoît Payan, a lui promis que la ville «sera au rendez-vous pour lui rendre un hommage populaire à sa hauteur», ajoutant: «Bernard Tapie, à jamais Marseillais».

ATS