L'OM pleure la disparition de Bernard Tapie

Nicolas Larchevêque

3.10.2021

Nicolas Larchevêque

3.10.2021

Ancien président et propriétaire de l'Olympique de Marseille, Bernard Tapie est décédé dimanche matin. L'homme d'affaires aura marqué de son empreinte l'histoire du club phocéen, avec notamment un titre en Ligue des champions en 1993.

L'Olympique de Marseille pleure la disparition de son ancien président Bernard Tapie. Le Français est décédé ce dimanche à 8h40 à l'âge de 78 ans des suites d'un cancer de l'estomac, a annoncé sa famille. Il était malade depuis l'été 2017.

«L’Olympique de Marseille a appris avec une profonde tristesse la disparition de Bernard Tapie. Il laissera un grand vide dans le cœur des Marseillais et demeurera à jamais dans la légende du club», a rapidement réagi le club phocéen en adressant ses condoléances aux proches de «Nanard».



S'il était bien connu dans le monde politique de l'Hexagone, Tapie avait gagné sa notoriété en sport. Après avoir créé sa propre équipe de cyclisme (La Vie Claire) en 1984, l'homme d'affaires était devenu en 1986 le propriétaire de l'OM, alors en perdition.

La Ligue des champions en 1993, avant la chute

Sous sa houlette, le club Blanc et Bleu devient rapidement un club phare du championnat français, en remportant quatre titres nationaux consécutifs entre 1989 et 1992 et une Coupe de France en 1989. Marseille s'adjuge également la Ligue des champions en 1993 contre l'AC Milan, ce qui en fait à ce jour encore la seule formation tricolore sacrée dans la compétition.

Mais les choses se gâtent au début de l'année 93 avec «l'affaire VA-OM». Une tentative de corruption dans le cadre d'un match de championnat entre Valenciennes et Marseille (0-1) en mai, quelques jours seulement avant le sacre en C1, vaudra ainsi à Bernard Tapie une condamnation de plusieurs mois de prison ferme en 1996.

Cela entraînera, par ailleurs, la mise en faillite du club en juin 1995 et sa relégation en deuxième division. Malgré ses nombreux problèmes judiciaires, Bernard Tapie reviendra brièvement au sein de l'équipe du Vélodrome durant la saison 2001/2002 comme directeur sportif.