Actu people

Cardi B : son ex-manager ne lâche rien

CoverMedia

6.9.2018 - 11:10

Source: Covermedia

L'ex-manager de Cardi B a demandé à un juge de rejeter la plainte que la rappeuse a déposée à son encontre. Comme le rapporte The Blast, le ping-pong juridique continue.

Le manager Klenord Raphael, également connu sous le nom de Shaft, a intenté une action en justice contre Cardi B pour 10 millions de dollars en avril, accusant la rappeuse de lui avoir tourné le dos une fois qu'il avait lancé sa carrière. Il affirme avoir joué un rôle clé dans la sortie de son succès, Bodak Yellow, tandis qu'en retour, la star américaine l’accuse de lui avoir volé de l'argent.

En juillet, elle a riposté en portant plainte elle aussi. Elle lui réclame plus de 15 millions de dollars, l'accusant d'avoir tenté de contrôler tous les aspects de sa vie et jugeant que le contrat qu'il lui avait fait signer était trop unilatéral et « manifestement injuste ». Selon The Blast, Klenord Raphael demande maintenant que cette dernière plainte soit rejetée, alléguant que Cardi B n'est pas en mesure de le poursuivre, en raison de ses propres actions, omissions ou comportements illégaux, qui ne sont pas détaillés. Il affirme également qu’elle a violé les termes de leur contrat en ne lui accordant pas suffisamment de temps pour corriger les problèmes éventuels. Il tient cependant à ce que le procès initial suive son cours.

Cardi B, quant à elle, est également impliquée dans une autre bataille juridique concernant la pochette de son album Gangsta B**ch Music Vol. 1. Kevin Michael Brophy Jr. l'a accusée d'avoir utilisé son image sur la couverture sans son autorisation. Il exige au moins 5 millions de dollars de dédommagements. La chanteuse de I Like It a demandé, en vain, que l'affaire soit classée, et a reçu l'ordre de faire une déposition. Ses avocats demandent plus de temps pour planifier la séance devant le tribunal car la rappeuse, qui a donné naissance à sa fille Kulture en juillet (18), « a souffert de complications imprévues après l'accouchement ».

La déposition devait initialement avoir lieu en juin, mais Cardi B a expliqué que sa grossesse était trop avancée et le plaignant a accepté de reporter la séance.

Retour à la page d'accueil

CoverMedia