Gad Elmaleh «C’est trop laborieux, j'ai laissé tomber»

Covermedia

24.6.2024 - 13:56

Gad Elmaleh n'ira pas voter dimanche (30 juin 24). L'acteur a expliqué à La Tribune Dimanche qu'il n'a toujours pas la nationalité française.

Gad Elmaleh n'ira pas voter dimanche aux législatives en France.
Gad Elmaleh n'ira pas voter dimanche aux législatives en France.
Covermedia

Covermedia

24.6.2024 - 13:56

Bien qu'il sillonne depuis plusieurs mois la France avec son nouveau spectacle Lui-Même, Gad Elmaleh ne se rendra pas aux urnes dimanche (30 juin 24) pour le premier tour des élections législatives. La raison est simple: il n'a pas la nationalité française.

Dans La Tribune Dimanche, l'humoriste né à Casablanca a rappelé qu'« il faut être français pour voter ». Or, il est « marocain et canadien». Et ce sont les lourdeurs administratives qui ont eu raison de son intention à demander la nationalité française.

« J'avais commencé les démarches il y a quelques années mais c'est trop laborieux, j'ai laissé tomber», explique celui qui est devenu grand-père l'année dernière. « J'ai une carte de séjour, je paie mes impôts en France, je bénéficie des avantages qui en découlent comme la Sécurité sociale. »

Surtout, Gad Elmaleh « adore (son) statut d'immigré ». « Comme mes parents, je suis infiniment reconnaissant envers la France, c'est elle qui m'a permis de travailler et d'avoir du succès», assure l'ex-conjoint de Charlotte Casiraghi.

Même sans carte d'électeur, l'acteur de 53 ans a une conscience politique. « La seule chose que je n'ai pas, c'est le droit de vote. Ce qui ne m'empêche pas, à chaque fois, de me demander pour qui je voterais», ajoute Gad Elmaleh.

Covermedia