Actu people

Drake poursuit en justice une femme qui l'accuse de viol

CoverMedia

19.9.2018 - 11:06

Source: Covermedia

Drake a porté plainte contre une femme qui l'a accusé de l'avoir mise enceinte puis également de l'avoir violée. Selon les documents obtenus par TMZ, la jeune femme aurait tout inventé pour extorquer de l'argent au chanteur.

Drake a décidé de porter plainte pour procès abusif, diffamation, extorsion, et détresse émotionnelle contre une femme qui l'accuse de viol et de ne pas vouloir reconnaître leur enfant. Le rappeur a admis avoir rencontré Layla Lace lors de sa tournée mondiale Boy Meets World Tour à Manchester, en Angleterre, en février dernier (18). Après le concert, il affirme qu'ils ont eu des relations sexuelles consensuelles dans sa chambre d'hôtel.

Cependant, c'est lorsque le chanteur canadien l'a renvoyée chez elle après leur rencontre plutôt que de l'emmener en tournée avec lui, que les problèmes auraient commencé. Dans l’action en justice intentée par l’avocat de Drake, Larry Stein, et obtenue par TMZ, le rappeur a présenté de nombreux SMS que Layla Lace lui avait envoyés dans les semaines qui ont suivi leur soirée, prouvant qu’elle avait créé une « relation imaginaire » avec lui. Drake ajoute qu'il n'a pas eu le « temps ou l'énergie de répondre », et son silence a conduit la jeune femme à se venger en portant plainte contre lui.

Elle a d'abord affirmé qu'elle était enceinte de la star en avril 2017, postant sur Instagram : « Bon, on dirait bien que c'est toujours la mode à notre époque : on dit à mec qu'on est enceinte et ils arrêtent de répondre au téléphone !!! » Après avoir menacé de rendre publics les messages de Drake, elle a ensuite affirmé à la station de radio SiriusXM qu'elle était enceinte de Drake. Selon la plainte, Layla Lace a refusé de passer un test de paternité et elle et son avocat n'ont par la suite plus répondu aux demandes d'informations. « Il n'y a aucune preuve crédible de grossesse, ni de bébé, qui serait né en automne dernier », a souligné l'avocat de Drake dans la plainte.

C'est à ce moment-là que Layla Lace s'est rendue aux autorités de New York et a accusé Drake de l'avoir violée lors de leur rencontre à Manchester. Elle aurait alors embauché une nouvelle équipe juridique et menacé de rendre publique la plainte pour viol, à moins d'une compensation financière. L'affaire a été renvoyée à la police de Manchester qui a interrogé Drake et l'a libéré. Cependant, le chanteur allègue qu'elle a ensuite essayé de lui extorquer une nouvelle fois de l'argent, demandant des millions de dollars en échange de son silence.

Drake poursuit Layla Lace pour extorsion, détresse émotionnelle, fraude, diffamation et abus de procédure et demande des dommages et intérêts d'un montant non spécifié.

Retour à la page d'accueil

CoverMedia