Francis Ford Coppola n’a pas insulté Winona Ryder

CoverMedia

26.6.2020 - 09:36

US director Francis Ford Coppola attends the premiere of "Twixt" during the Toronto International Film Festival, TIFF, at Princess Of Wales Theatre in Toronto, Canada, on 11 September 2011. Photo: Hubert Boesl Where: Toronto, Canada When: 11 Sep 2011 Credit: Hubert Boesl/picture-alliance/Cover Images
Source: Hubert Boesl/picture-alliance/Co

Francis Ford Coppola réfute dans People les allégations de Winona Ryder qui l’accuse de l’avoir insultée ou fait insulter. Ce n’est pas dans ses habitudes, ni dans la vie ni sur un plateau d’abuser des gens, précise le réalisateur de 81 ans.

Francis Ford Coppola nie avoir ordonné à Keanu Reeves d'insulter sa co-star Winona Ryder sur le plateau de Dracula pour faire pleurer l'actrice au moment opportun. Lors d'une récente interview dans le Sunday Times, Winona Ryder avait insisté sur le fait que Keanu Reeves avait refusé.

Francis Ford Coppola a riposté, niant qu'il ait jamais fait de telles demandes à Keanu Reeves, qui jouait l'avocat Jonathan Harker dans le film de 1992. Bien qu'il ait admis avoir demandé à Gary Oldman de murmurer des mots « maléfiques et horribles » à l'oreille de la comédienne, le cinéaste de 81 ans a rejeté le souvenir de Winona Ryder qu’il l’aurait lui-même traitée de « p*te ».

Francis Ford Coppola a déclaré à People : « Bien que je pense que Winona soit une merveilleuse actrice, l'incident qu'elle a décrit n'est pas ce qu'il s'est passé ; et crier ou abuser des gens n'est pas quelque chose que je fais en tant que personne ou en tant que cinéaste. »

« Dans cette situation, dont je me souviens très bien, j'ai demandé à Gary Oldman – qui tenait le rôle de Dracula – de lui chuchoter des mots improvisés, à elle et aux autres personnages, en les rendant aussi horribles et maléfiques que possible. Je ne sais pas ce qui a été dit, mais l'improvisation est une pratique courante sur un plateau de tournage », a ajouté le cinéaste.

Cette affirmation n'est pas la seule que Winona Ryder a faite récemment qui a suscité la controverse. La mémoire de l’actrice a également été remise en question par un porte-parole de Mel Gibson, qui a objecté à sa déclaration selon laquelle la star de Braveheart l'avait bouleversée en utilisant un terme antisémite pour désigner les Juifs lors d'une fête à Hollywood. Il a déclaré que les remarques de Winona Ryder étaient « 100% faux. Elle a menti à ce sujet il y a plus de dix ans, lorsqu'elle a parlé à la presse, et elle ment encore aujourd'hui. »

Retour à la page d'accueil

CoverMedia