Talk-show

Harcèlement: Ellen DeGeneres prend ses responsabilités

CoverMedia

22.9.2020 - 09:43

L'umoriste américaine Ellen DeGeneres.
Source: B. Roth/WENN for Tine Publicity

Ellen DeGeneres a tenu sa promesse en parlant sans inhibition des problèmes de harcèlement qui ont affecté la production de son émission ces derniers mois. D'après le magazine «People», son discours lors de la première de cette nouvelle saison a été applaudi par son équipe.

Ellen DeGeneres a abordé les allégations de harcèlement au travail contre elle et son équipe dans un monologue qui a ouvert la saison 18 de son talk-show.

L'animatrice du Ellen DeGeneres Show a été au centre d'un scandale après que «BuzzFeed News» a publié en juillet dernier une enquête détaillant les expériences négatives de plusieurs membres du personnel, révélant avoir été pénalisés pour avoir pris un congé médical, ou avoir été victimes de micro-agressions raciales et craindre des représailles pour avoir porté plainte. Après avoir révélé qu'elle en «parlerait» dans son émission, Ellen DeGeneres a abordé les allégations selon lesquelles elle était responsable d'une culture «toxique» sur le lieu de travail dans le premier épisode de la nouvelle saison de son émission ce lundi (21 septembre 2020).

«Je prends cela très au sérieux»

«Comme vous l'avez peut-être entendu cet été, il y a eu des allégations d'un environnement de travail toxique dans notre émission, puis il y a eu une enquête. J'ai appris que des choses se sont produites ici qui n'auraient jamais dû se produire», a-t-elle déclaré, avant de poursuivre: «Je prends cela très au sérieux et je tiens à dire que je suis vraiment désolée pour les personnes qui ont été touchées. Je sais que je suis dans une position de privilège et de pouvoir et j'ai compris qu'avec cela vient la responsabilité, et j'assume la responsabilité de ce qui se passe dans mon émission».

La comique a enchaîné en expliquant que cette nouvelle saison représente le début d'un «nouveau chapitre» pour tous ceux qui travaillent sur l'émission, suite à une enquête qui a abouti au licenciement de trois producteurs. «Je pensais que le monde avait besoin de plus de gentillesse et cela nous a rappelé que nous en avions tous besoin, et je pense que nous en avons besoin plus que jamais en ce moment», a-t-elle assuré.

Aucun public n'était présent en raison de la pandémie de Covid-19, mais selon le magazine «People», l'épouse d'Ellen DeGeneres, Portia de Rossi, était présente lors de l'enregistrement pour la soutenir sur le plateau, et son équipe l'a applaudie à la fin du discours.

Retour à la page d'accueil

CoverMedia