Actu people

James McAvoy a failli se faire escroquer de 13.000 dollars

CoverMedia

30.10.2018 - 11:06

Source: Covermedia

James McAvoy était à deux doigts de perdre près de 13.000 dollars dans une arnaque sur une réservation d'hôtel en Espagne. Il a averti les internautes de la supercherie sur Instagram.

James McAvoy a failli se faire escroquer de 13.000 dollars. L'acteur de 39 ans, qui a un fils, Brendan, avec son ex-épouse Anne-Marie Duff, a partagé plusieurs vidéos de lui-même sur Instagram, prévenant les autres de ne pas tomber dans le panneau. « Bonjour, je m'appelle James McAvoy. Je viens d'éviter une arnaque en ligne et je fais cette vidéo pour attirer votre attention », a-t-il déclaré, expliquant qu'il avait essayé de réserver un voyage au Ritz-Carlton, Abama, à Tenerife, en Espagne.

Expliquant aux fans que le site Web qu'il avait trouvé était en fait « mieux » que le véritable site internet de l'hôtel, il a ajouté : « Ne les utilisez pas. Ils ont failli me prendre 10.000 $, ce qui est énorme. J'ai échangé des e-mails avec un gars du nom de Joaquin et j'ai failli faire un virement bancaire. C'était très convaincant. Leur site Web est en fait meilleur que le site Web du Ritz-Carlton. Il est extrêmement convaincant, avec un numéro de téléphone, des choses comme ça. Juste très très convaincant ».

Comme l'a raconté l'acteur britannique, il a dû remplir un formulaire de réservation et a ensuite été invité à « effectuer un paiement par virement bancaire après leur avoir envoyé une photo » de son passeport. À ce stade, la star de Split n’avait aucun soupçon. « C’est quelque chose que j'ai déjà fait et qui m’a semblé légitime. Le paiement par virement bancaire plutôt que par carte de crédit ou par chèque semble en fait un moyen plus sûr de le faire. Vous obtenez également un rabais de 10%, disent-ils, "en effectuant un virement bancaire". Encore une fois, une incitation supplémentaire à se dépêcher », a-t-il détaillé.

Mais cet « encouragement » a incité la star de 39 ans à y réfléchir à deux fois avant de procéder au transfert et il a décidé de demander conseil à un expert en voyages. « Je pensais que le deal semblait trop beau pour être vrai, alors je l'ai vérifié avec un agent de voyages et c'était bien sûr un dixième du prix normal, a-t-il déclaré. Donc ce ne sera pas ces vacances-là pour moi ! »

Il a ensuite informé le Ritz-Carlton de l'arnaque, ajoutant : « Ils savent maintenant ».

Retour à la page d'accueil

CoverMedia