Actu people

Kanye West prend ses distances avec la politique

CoverMedia

31.10.2018 - 09:32

Source: Covermedia

Kanye West a déclaré sur Twitter qu’il a le sentiment d’avoir été « utilisé » pour promouvoir des idées qui ne sont pas les siennes. Résultat, les politiciens devront se passer de lui.

Kanye West et la politique, c’est fini. C’est ce qu’il vient en tout cas d’annoncer sur son compte Twitter (30 oct 18), après avoir soutenu depuis le début le candidat puis président américain Donald Trump et après que son nom soit associé à une marque voulant convaincre les Afro-américains de quitter le parti Démocrate.

Selon le rappeur, il a été « utilisé » pour soutenir et promouvoir des idées qui ne sont pas les siennes. « Mes yeux sont grands ouverts et maintenant je comprends que j’ai été utilisé pour diffuser des messages auxquels je ne crois pas. Je prends mes distances avec la politique et je me concentre totalement sur être créatif !!! », a-t-il annoncé sur Twitter. Juste avant, il s’était dédouané de la collection de vêtements intitulée Blexit et à laquelle il était associée avec Candace Owens. « J’ai présenté Candace à la personne qui a fait le logo et ils ne voulaient pas leurs noms dessus, donc ils ont utilisé le mien. Je n’ai jamais voulu être associé à Blexit. Je n’ai rien à voir avec cela », a-t-il partagé. La collection a pour but affiché de convaincre les Afro-américains de quitter le parti Démocrate.

Par ailleurs, Kanye West a détaillé ses idéaux politiques. « Je soutiens la création d’emplois et d’opportunités pour ceux qui en ont le plus besoin, je soutiens la réforme carcérale, je soutiens les lois de bon sens sur les armes à feu qui rendront notre monde meilleur. Je soutiens ceux qui risquent leurs vies pour nous servir et nous protéger. Je crois en l’amour et la compassion envers ceux qui cherchent un refuge et les parents qui se battent pour protéger leurs enfants de la violence et de la guerre », a-t-il ajouté.

Dernièrement, Kanye West avait provoqué la polémique en déclarant qu’il fallait annuler puis « amender » le 13e amendement de la Constitution américaine qui a mis fin à l’esclavage. Il a également soutenu de plus belle Donald Trump en portant sa casquette de campagne MAGA partout où il allait, jusque sur le plateau du Saturday Night Live où son speech pour défendre la politique du président américain a fait scandale. Il a ensuite rencontré Donald Trump à la Maison Blanche, un entretien ultra médiatisé qui avait aussi fait des vagues.

Retour à la page d'accueil

CoverMedia