Actu people

La mère de Terry Crews laissée sans soins à l’hôpital de Flint

CoverMedia

16.7.2020 - 13:05

NBC Universal Keynote attend CES 2020 Featuring: Terry Crews Where: Las Vegas, Nevada, United States When: 09 Jan 2020 Credit: Judy Eddy/WENN.com/Cover Images
Source: Judy Eddy/WENN.com/Cover Images

La mère de Terry Crews a été « ignorée » à l'hôpital de Flint jusqu'à ce qu'une infirmière noire lise son dossier et comprenne, trop tard, l’urgence de la situation. La femme du comédien ancien footballeur, affirme au site médical Survivornet que c’est à cause du racisme envers les femmes noires.

La femme de Terry Crews a accusé le personnel d'un établissement médical du Michigan d'avoir ignoré la mère de celui-ci, Patricia, lorsqu'elle a été hospitalisée pour un lymphome.

Rebecca Crews, l'épouse de la star des White Chicks, a déclaré au site médical Survivornet que les symptômes de Patricia Crews avaient été largement ignorés pendant son séjour de deux semaines à l'hôpital de Flint en 2015, insistant sur le fait que ce n'est que lorsqu'une infirmière noire a lu attentivement son dossier que le personnel a réalisé à quel point son état était grave.

Elle a suggéré que le fait que Patricia Crews ait eu un fils sportif et acteur a été une chance pour elle : « Ma belle-mère se battait contre un lymphome, a-t-elle expliqué, et bien qu'elle ait été en rémission selon son taux de cellules T, elle a contracté une sorte d'infection. Ils lui ont fait une analyse de sang et l'ont laissée à l'hôpital pendant deux semaines. Malheureusement, une infirmière noire a regardé son dossier et a dit, faute de meilleur terme : "Oh merde, c'est la mère de Terry Crews". »

Rebecca Crews a affirmé : « Il n'y a aucune raison pour qu'elle ait été laissée sans surveillance dans un lit pendant deux semaines, à part sa couleur », ajoutant que l'infirmière avait également contracté une infection du sang qui n'avait pas été traitée.

Lorsque les membres du personnel ont réalisé que Patricia Crews était la mère de la star de Brooklyn Nine-Nine, elle a été transportée par avion à Detroit, où elle est décédée à l'hôpital Henry Ford en novembre 2015.

La famille Crews pense que sa mort est due à l'infection qui n'a pas été traitée pendant son séjour à Flint. « Il semble que cela ne compte pas que ces femmes appartiennent à la classe moyenne, à la classe moyenne supérieure, soient éduquées, assurées. Elles meurent encore dans les hôpitaux, a déclaré Rebecca Crews à propos de la disparité des soins de santé à laquelle sont confrontées les femmes noires. Elles meurent après l'accouchement. Elles ne reçoivent pas le traitement dont elles ont besoin. »

Retour à la page d'accueil

CoverMedia