Laurent Ournac : pas facile de prendre la place du prof

CoverMedia

3.4.2020 - 11:11

211908 Patrice Falour/Starface 2016-09-28 Boulogne France Photo call de la saison 7 de l'emission " Danse avec les Stars " dans les locaux de TF1 a Boulogne. Laurent Ournac. Ournac, Laurent
Source: Covermedia

Comme beaucoup de parents, Laurent Ournac a dû prendre la place du prof pour ses enfants pendant la période de confinement. Résultat ? Il a affirmé, sur Instagram, son soutien aux enseignants qui « se battent avec souvent peu de moyens pour éduquer la génération future ».

S’il sort du bon de cette pandémie, ce sera peut-être du côté des soutiens de plus en plus nombreux apportés aux soignants et aux enseignants qui manifestaient dans la rue il n’y a pas si longtemps encore contre les coupes budgétaires imposées par les gouvernements. En tout cas, ils pourront compter sur l’appui de Laurent Ournac, confiné, comme beaucoup, avec ses enfants à qui il doit maintenant faire les devoirs.

Sur Instagram, l’acteur a publié une photo de lui et sa fille Capucine, 7 ans. « Ce matin, c’est math à la maison ! Pas toujours simple de trouver les bons mots pour être pédagogue mais ces moments sont importants. Important pour garder le rythme et une routine scolaire. Important de continuer un apprentissage sans donner l’impression aux enfants que tout s’arrête d’un coup », a écrit en légende celui qui est aussi père d'un petit Léon âgé d'un an.

Il a ensuite rendu hommage aux enseignants, qui continuent par ailleurs de travailler, que ce soit en ligne quand cela est possible, ou bien, pour certaines familles qui n’ont pas Internet, en se déplaçant pour déposer les leçons dans la boîte aux lettres. « Nous ne serons pas, nous parents, des instits ou des profs de substitution. C’est un métier, le plus beau métier du monde diront certains. Alors merci à tout le personnel éducatif qui, comme les soignants, se battent avec souvent peu de moyens pour éduquer la génération future. Ils devront changer les choses et y a du boulot ! », a ajouté l’acteur de Camping Paradis.

En hashtag, on peut également lire : « les métiers les plus utiles sont les moins considérés ».

Peut-être que dorénavant, avec ces nouvelles voix connues qui s’élèvent comme celle de Laurent Ournac, les corps médical et éducatif seront mieux entendus et écoutés par les hommes et femmes politiques qui prennent des décisions.

Retour à la page d'accueil

CoverMedia