Le père de Britney Spears souhaiterait à mettre fin à sa tutelle

CoverMedia

27.3.2018 - 13:06

Source: Covermedia

Jamie, le père de Britney Spears, chercherait à mettre fin à la tutelle de sa fille qui remonte à 2007. Comme l’a confié un proche à Us Weekly, il souhaiterait que la chanteuse reprenne le contrôle de ses biens dès la fin de sa tournée prochaine.

À la suite de la dépression de Britney Spears en 2007, son père Jamie et son avocat Andrew M. Wallet ont pris le contrôle de ses biens.

Toutefois, la chanteuse semble avoir repris sa vie en main et s’apprête même à débuter sa tournée Piece of Me Tour le 12 juillet prochain (18), à Washington. Son père Jamie aurait donc apparemment commencé les démarches afin qu’elle récupère le contrôle de ses finances et de sa vie personnelle. « Jamie consulte activement l’équipe médicale de Britney (Spears) pour déterminer si sa tutelle doit finalement prendre fin, a confié une source à Us Weekly. C’est juste une question de temps car elle va débuter sa tournée, donc l’idée est de le faire à la fin. »

La tournée de Britney Spears se terminera en Angleterre le 1er septembre, une fois que la star aura voyagé aux États-Unis et en Europe.

D’après un précédent article du New York Times, son père Jamie gagne 130.000 dollars par an pour gérer ses biens, tandis que chacun des achats de la chanteuse est documenté dans des papiers juridiques pour protéger sa fortune. Dans un entretien accordé au journal en mai 2016, l’ex-petit ami de Britney Spears, David Lucado, avait affirmé qu’elle n’avait plus besoin d’être mise sous tutelle. « Si quelqu’un connaissait la vraie Britney, il saurait qu’elle devrait plutôt être considérée comme la super maman qu’elle est plutôt que pour l’artiste qu’elle est. Et si quelqu’un pouvait voir ses relations avec ses enfants, il saurait qu’il n’y a pas besoin de tutelle concernant sa vie personnelle ». Toutefois, un agent de la chanteuse a révélé à Page Six en avril 2017 que sa situation la satisfaisait. « Elle est super... Elle a des concerts en Asie et à Tel Avi qui vont arriver et elle est très heureuse », a-t-il confié.

Retour à la page d'accueil

CoverMedia