People

Les avocats de Kesha reprochent à Dr. Luke d’utiliser leur correspondance personnelle

CoverMedia

2.11.2017 - 13:02

Kesha poursuit son ancien producteur depuis 2014. Elle accuse Dr. Luke, Lukasz Sebatian Gottwald de son vrai nom, de l’avoir violée, droguée et abusé d’elle, et a par conséquent demandé à être libérée du contrat qui la liait à lui et à son label, Kemosabe, une filiale de Sony Music. En réponse, Dr. Luke la poursuit pour diffamation.

Avant l’audience à la cour de New York prévue ce mercredi (1er novembre 17), les avocats de Kesha ont accusé l’équipe de Dr. Luke d’avoir soumis des notes personnelles comme preuves au dossier dans le but de la discréditer. D’après le New York Daily News, l’avocat de Kesha, James Pearl, affirme qu’elle a été obligée de faire une campagne publique contre Dr. Luke. L’avocat a comparé la stratégie de Dr. Luke à celle de l’animateur de Fox News, Bill O’Reilly, accusé de harcèlement sexuel notamment par l’animatrice Megyn Kelly, qui aurait accepté de signer un accord de confidentialité de 32 millions de dollars lorsqu’il a produit leur correspondance personnelle.

L’avocat de Dr. Luke accuse de son côté Kesha, Kesha Rose Sebert de son vrai nom, d’avoir « orchestré une stratégie médiatique et une campagne publique pour coller l'étiquette de violeur sur le dos de Gottwald afin de lui forcer la main » pour la libérer de son contrat.

Retour à la page d'accueil

CoverMedia