Ca envoie un «message terrible»

Les hommages à Johnny Depp ne passent pas auprès des associations de femmes battues

Covermedia

12.8.2021 - 12:49

Deux grands festivals de cinéma européens rendent actuellement hommage à Johnny Depp.
Covermedia

Les associations de lutte contre les violences domestiques dénoncent avec vigueur les honneurs rendus à Johnny Depp dans des festivals de cinéma en République Tchèque et en Espagne. Dans de multiples déclarations, dont une à l'AP, elles ont rappelé que «les victimes doivent être crues et soutenues», et que ces hommages envoient un «message terrible» au public.

Covermedia

12.8.2021 - 12:49

Honorer Johnny Depp est une remise en cause de la parole des femmes battues et abusées, selon plusieurs associations de lutte contre les violences domestiques. Et celles-ci sont furieuses contre les responsables de deux grands festivals de cinéma européens qui s’apprêtent à rendre hommage à l'acteur, accusé de violence par son ex-femme, Amber Heard. La star de «Pirates des Caraïbes» dément avoir agressé son ancienne épouse, mais un juge de la Haute Cour de Londres a estimé que l'article de Sun, qui le traitait de «cogneur de femmes», était «substantiellement vrai».

Johnny Depp sera célébré au Festival du film de Karlovy Vary en République Tchèque plus tard ce mois-ci (21 août) et recevra le prix Donostia du Festival du film de Saint-Sébastien en Espagne en septembre.

Une représentante de Solace Women's Aid, qui fait partie de la Women's Aid Federation basée aux États-Unis, a déclaré que de telles récompenses témoignent d’un manque de respect pour les victimes d'abus. «Lorsqu'un agresseur est célébré, le fait de lui permettre de continuer à récolter le succès et l'approbation du public laisse entendre que les abus qu’il a commis sont acceptables et n'ont pas d'importance. Les victimes doivent être crues et soutenues. Il est crucial que les survivantes sachent que ce qu’elles ont vécu sera pris au sérieux et que les abus ne seront tolérés par personne», a déclaré Sophie Francis-Cansfield, responsable des campagnes et de la politique de l'organisation.

Dans sa réponse à l'annonce du festival espagnol, Erin Mansell, responsable des affaires publiques à Solace, a ajouté: «La décision de décerner ce prix pour l'ensemble de sa carrière est particulièrement insultante au lendemain d'une année où la violence domestique a grimpé en flèche durant des conditions nécessaires pour lutter contre une pandémie mondiale.»

Cristina Andreu, présidente de l'Association des femmes cinéastes et des médias audiovisuels, une association professionnelle basée à Madrid, a déclaré à l'Associated Press: «Cela donne une très mauvaise image du festival et de sa direction et transmet un message terrible au public.»

Covermedia