Linda Hamilton ne voulait pas « recycler la même idée » avec Terminator : Dark Fate

CoverMedia

27.7.2019 - 09:36

Linda Hamilton 8th Annual 'Best In Drag' AIDS Fundraiser held at The Orpheum Theatre Los Angeles, California - 24.10.10 Featuring: Linda Hamilton Where: California, United States When: 24 Oct 2010 Credit: WENN
Source: WENN

Linda Hamilton se sentait des obligations envers son personnage de Sarah Connor. La comédienne, qui reprend le rôle dans Terminator : Dark Fate après 28 ans d’interruption, a confié ses impressions à Entertainment Weekly.

Linda Hamilton n’a accepté de revenir pour Terminator : Dark Fate que lorsqu’elle a été assurée que son personnage ne serait pas une copie du précédent film. Dans le nouvel opus de la franchise, l’actrice du Pic de Dante revient dans le rôle de Sarah Connor pour la première fois depuis 1991.

Linda Hamilton aurait eu l’occasion de reprendre le rôle dans de nombreux épisodes de la saga, mais elle a accepté finalement de jouer dans Dark Fate, qui est une suite directe de Terminator 2 : Le Jugement dernier et ignore les épisodes plus récents, quand elle a été certaine que son personnage de Sarah ne ferait pas la même chose.

« Ce temps écoulé est un cadeau : il me donne tellement plus de matière à explorer avec le personnage, a-t-elle expliqué à Entertainment Weekly. Sarah Connor est la même personne, mais je voulais voir en quoi les évènements l’avait changée, façonnée et poussée en avant. Il y avait de la matière. Je ne voulais pas simplement recycler la même idée. C’est une femme qui a une mission différente, une histoire différente, alors je voulais voir ce que nous pouvions en faire. Il m’a fallu des semaines pour décider que je pourrais vraiment y aller et que j’aurais quelque chose de nouveau à dire. »

Après avoir dit au réalisateur Tim Miller qu’elle acceptait, l’actrice de 62 ans a passé plus d’un an à s'entraîner et à découvrir qui était Sarah pour s’assurer qu’elle rendrait justice à son personnage le plus emblématique. « Au moment où nous avons commencé, je me sentais prête, mais plus d’un auparavant, j’étais submergée par le sens des obligations, le devoir et l’amour pour le personnage. J’essayais vraiment de faire en sorte d’honorer le passé et de créer quelque chose de nouveau pour l’avenir », a avoué la star.

Linda Hamilton retrouve Arnold Schwarzenegger et Edward Furlong dans ce film de science-fiction, qui sortira en salle en France le 23 octobre 2019.

Retour à la page d'accueil

CoverMedia