People Lionel Richie « mort de trouille » à l'idée que sa fille soit en couple avec Scott Disick

CoverMedia

5.10.2017 - 11:10

Lionel Richie performing at Manchester Arena

Featuring: Lionel Richie
Where: Manchester, United Kingdom
When: 28 Jun 2016
Credit: Sakura/WENN.com
Lionel Richie performing at Manchester Arena Featuring: Lionel Richie Where: Manchester, United Kingdom When: 28 Jun 2016 Credit: Sakura/WENN.com
Covermedia

(Cover) - FR Showbiz - Lionel Richie a été « choqué » par la romance de sa fille Sofia avec Scott Disick. Le couple a officialisé sa romance en postant sur les réseaux sociaux une photo d'eux en rendez-vous galant, juste après que Sofia Richie a été aperçue en train d'embrasser la star de la téléréalité lors d'une escapade romantique à Miami.

Mais Lionel Richie n'est pas très heureux de savoir sa fille en couple avec Scott Disick, qui est le père des trois jeunes enfants de Koutney Kardashian. « Est-ce que j'ai été choqué ? Allons, je suis le père. Je suis mort de trouille, qu'est-ce que vous croyez », a-t-il déclaré à Us Weekly. Par le passé, le chanteur avait déjà fait les gros titres, car sa fille l'avait accusé de surveiller tous ses mouvements en regardant où elle se connectait avec son iPhone, mais l'accusation le fait rire. « Je me tue à leur dire (à ses filles) que je ne les surveille pas. Je ne comprends pas. Nicole pensait que j'avais des détectives qui la suivaient. Je passe mon temps à leur dire que je possède Miami, que je possède Chicago. J'ai fait le tour du monde, donc si tu vas à un aéroport, j'ai des amis. Si tu veux te faufiler dans un club, il m'appartient. Elles pensent être discrètes. Donc je reçois un coup de fil qui m'apprend que Sofia vient d'arriver quelque part. Ai-je appelé ? Non. Je ne fais pas suivre mes filles » a-t-il dit dans l'interview à Us Weekly.

Mais le chanteur accepte que ses deux filles sont désormais adultes et capables de prendre leurs propres décisions. « Passé un certain point, j'ai trop d'informations. Il y a des choses que l'on ne veut pas savoir. Les enfants doivent être des enfants. Il faut les laisser faire leurs propres trucs », a-t-il ajouté.

Cover Media

Retour à la page d'accueil

CoverMedia