People

Lupita Nyong’o : son expérience avec Harvey Weinstein

CoverMedia

2.11.2017 - 12:03

Women In Film 2017 Crystal and Lucy Awards held at The Beverly Hilton Hotel - Arrivals Featuring: Lupita Nyong'o Where: Los Angeles, California, United States When: 13 Jun 2017 Credit: Adriana M. Barraza/WENN.com
Covermedia

(Cover) - FR Showbiz - Lupita Nyong’o a elle aussi quelque chose à raconter sur Harvey Weinstein. Depuis que le journal a publié un article sur le harcèlement et les abus sexuels présumés du producteur s’étalant sur une période de trois décennies, de nombreuses femmes, dont Ashley Judd, Angelina Jolie et Gwyneth Paltrow, se sont avancées pour raconter leurs histoires.

La dernière en date est Lupita Nyong’o qui a écrit dans le journal qu'elle a rencontré Harvey Weinstein en 2011, quand elle était étudiante à l’école d’arts dramatiques de Yale. Le producteur a invité l’actrice chez lui pour regarder un film, mais sa famille était présente pendant la projection. Après le début du film, cependant, il l’a emmenée dans sa chambre et comme l’actrice l’a expliqué : « il a annoncé qu'il voulait me faire un massage ».

« Je pensais qu'il plaisantait au début, mais ce n'était pas le cas... Pour la première fois depuis que je l'avais rencontré, je me sentais en danger, a écrit la star. J'ai paniqué un peu et j'ai pensé rapidement à lui en offrir un à la place: ça me permettrait d'être physiquement en contrôle, de savoir exactement où se trouvaient ses mains à tout moment. » Quand Harvey Weinstein a essayé d'enlever son pantalon, Lupita Nyong’o a déclaré qu'elle était mal à l'aise et s’est dirigée vers la sortie.

Une autre fois, elle a été invitée à dîner avec lui, et encore une fois, les choses ont mal tournées. « Avant l'arrivée des entrées, il a annoncé : "Allons droit au but. J'ai une chambre privée à l'étage où nous pouvons prendre le reste de notre repas" », a-t-elle expliqué, ajoutant qu'elle a refusé et qu'il lui a alors dit de partir. Lorsqu'elle lui a demandé s'il y avait un problème entre eux, Harvey Weinstein a répondu : « Pour ta carrière, je ne sais pas, mais tout va bien ».

« Je n'ai plus revu Harvey jusqu'à septembre 2013, alors que j'étais à Toronto pour la première de 12 Years a Slave, le premier long métrage dans lequel je me trouvais, a poursuivi l’actrice. Lors d'une soirée, il m'a trouvée et a chassé de son siège celui qui était assis à côté de moi pour s'y asseoir. Il m'a dit qu'il n'arrivait pas à croire à quelle vitesse j'en étais arrivée là et qu'il m'avait traitée tellement mal. Il a eu honte de ses actions et il a promis de me respecter à l’avenir, je lui ai dit merci et j’en suis restée là, mais je me suis promis de ne jamais travailler avec Harvey Weinstein. »

Après que Lupita Nyong’o a remporté son Oscar pour 12 Years a Slave, il a essayé de travailler à nouveau avec elle, mais elle a refusé. « Maintenant que nous en parlons, faisons en sorte de ne jamais nous taire sur ce genre de chose. Je prends la parole pour m'assurer que ce n'est pas le genre de conduite qui mérite une seconde chance, je prends la parole pour contribuer à la fin de la conspiration du silence », a-t-elle conclu.

Cover Media

Retour à la page d'accueil

CoverMedia