Mary Elizabeth Winstead était déçue de ne pas pouvoir faire de moto dans Birds of Prey

CoverMedia

1.3.2020 - 09:33

The Los Angeles Premiere of SUSPIRIA Featuring: Mary Elizabeth Winstead Where: Hollywood, California, United States When: 24 Oct 2018 Credit: FayesVision/WENN.com
Source: FayesVision/WENN.com

Mary Elizabeth Winstead était déçue de ne pas avoir appris à piloter de moto pour Birds of Prey et la fantabuleuse histoire de Harley Quinn. Comme elle l'a expliqué au Hollywood Reporter, c'est sa doublure qui s'est chargée des scènes à moto.

Mary Elizabeth Winstead aurait voulu apprendre à faire de la moto pour son rôle dans Birds of Prey.

L'actrice de 35 ans joue Helena Bertinelli et son alter ego, Huntress, dans le thriller d'action de DC Comics, aux côtés de Margot Robbie, Rosie Perez et Jurnee Smollett-Bell.

Lorsqu'elle a accepté le rôle de l'assassin dans le film de Cathy Yan, elle attendait avec impatience de faire ses propres cascades, de s'entraîner au combat et, plus important encore, d'apprendre à conduire de la célèbre moto de son personnage. Cependant, son enthousiasme a été de courte durée, car c'est sa doublure, Dena Sodano, qui a pu s'amuser à sa place..

« Je n'ai pas pu faire de formation au pilotage de moto. Je pensais que je pourrais le faire en lisant le script, j'étais toute excitée. Je pensais que j'allais peut-être apprendre à conduire une moto, mais comme Huntress porte un casque, ce n'était pas la peine", a-t-elle déclaré au Hollywood Reporter.

Ses talents de danseuse classique l'ont également aidée à apprendre les chorégraphies de combat, qui impliquait des éléments de jiu-jitsu, de lutte et d'arts martiaux.

« Je suis vraiment reconnaissante d'avoir eu ces compétences. Je pense que je capte automatiquement les choses... Je sens que je suis capable d'utiliser mon corps et de retenir la chorégraphie afin de l'utiliser pour faire avancer l'histoire et le personnage », a-t-elle expliqué.

Et tandis que l'actrice a avoué que le blockbuster fondé sur un comics n'était pas son genre de film habituel, elle est fière d'avoir repoussé ses limites en devenant un héroïne de film d'action.

« Birds of Prey a certainement été une grande, énorme motivation pour que je m'entraîne vraiment dur avec une équipe de cascadeurs et que j'aille au-delà de ce que j'ai fait auparavant en termes d'entraînement au combat et de condition physique. »

Retour à la page d'accueil

CoverMedia