Guerre ouverte

Phil Collins répond aux accusations de son ex-femme

Cover Media

11.11.2020

Source: JLN Photography/WENN.com

Orianne Cevey, l'ex-femme de Phil Collins, a accusé le musicien de vivre en ermite et dans la crasse. Des accusations auxquelles il a répondu par le biais de son avocat.

Phil Collins a répondu aux accusations «grandement exagérées» et «calomnieuses» de son ex-femme Orianne Cevey, qui a récemment laissé entendre que le musicien avait arrêté de se laver et était devenu reclus, vivant dans la crasse.



Le couple s’est séparé en 2006, après sept ans de mariage, avant de se retrouver en 2015 puis de se séparer à nouveau cette année. Orianne Cevey a retrouvé l’amour et a épousé Thomas Bates en août, et aurait emménagé dans la propriété que le musicien et elle partageaient à Miami, poussant Phil Collins à porter plainte. Les deux belligérants ont finalement trouvé un accord, et le couple doit déménager d’ici mi-janvier.

Cependant, Orianne Cevey continue à se battre au tribunal, l’accusant de rompre sa promesse de lui donner une partie du prix de la maison, évaluée à 40 millions de dollars. Elle l’a ainsi récemment accusé de s’être reclus l’année dernière, refusant de socialiser, arrêtant la musique, accro aux antidouleurs, tout en négligeant son hygiène corporelle. «L’odeur de Philip est devenue si forte qu’il est devenu un ermite, refusant d’interagir personnellement avec quiconque», déclare-t-elle dans des documents légaux, que le principal intéressé a qualifiés de «scandaleux», l'accusant d'«d’extorsion».

«...pour faire du mal à la réputation de Phil Collins...»

«Ceci est scandaleux, calomnieux, et, pour la majeure partie faux ou grandement exagéré. Ces allégations sont fausses et scandaleuses, incluses uniquement pour être dévoilées dans les médias pour faire du mal à la réputation de Phil Collins, afin de lui extorquer de l’argent», ont rétorqué les avocats de l’ancien chanteur de Genesis.

Retour à la page d'accueil